Le FC Bruges se fait peur mais s'impose méritoirement
Valentin Laudano
| 0 réaction
Le FC Bruges se fait peur mais s'impose méritoirement

Bousculés en première période, les Brugeois sont parvenus à inverser la tendance en deuxième mi-temps notamment grâce à un bon coaching d'Ivan Leko

Bruges voulait profiter de l'Europe pour se relancer, et cela a été le cas.

Le FC Bruges partait avec de bonnes intentions et dès la première minute, Vormer tentait sa chance mais dévissait sa frappe. Les Brugeois combinent pas mal mais au fil d’un match très rythmé, Bruges va accumuler les pertes de balle et se mettre en difficulté tout seul. Salzbourg, inoffensif jusque-là, ouvrait le score à la 17e après un bon ballon lancé dans la profondeur vers Junuzovic qui lobait Horvath sorti précipitamment de manière incompréhensible.

Bruges ne parvenait plus à se montrer réellement dangereux. Vanaken et Mechele se créaient chacun une timide occasion qui n’inquiétait pas le gardien autrichien. A la 34e c’était même Salsburg qui avait la balle du 0-2 au bout du pied mais Ramalho se manquait complètement. Ce même Ramalho mettait à nouveau Horvath à contribution quelques minutes plus tard. Bruges souffre et repart aux vestiaires en étant mené.

L'entrée de Diatta déterminante

Au retour des vestiaires, Leko opérait deux changements et lançait Diatta et Poulain. Ce dernier ne tardait pas à se mettre en évidence et sur son premier ballon, le Français était tout proche d’égaliser mais sa tête était repoussée sur la ligne. Les Brugeois remettaient de l’intensité mais ne parvenaient pas à se créer de grosses occasions avant que Dennis ne trouve le poteau (63e).

Deux minutes plus tard, Denswil reprenait victorieusement de la tête un très bon corner de Vormer et égalisait à l’aide du poteau. Bruges était de nouveau dans le match notamment grâce à Diatta, particulièrement remuant.

Les Autrichiens ne proposaient plus rien et subissaient de plus en plus. Bruges en profitait et après un centre dévié de Dennis, le ballon revenait sur la tête de Wesley qui trompait Walke et donnait pour la première fois l’avantage aux Brugeois dans cette rencontre (81e). Salzbourg ne parvenait plus à se montrer dangereux face à des Brugeois conquérants qui auront affiché un tout autre visage en seconde période. Bruges s’impose 2-1 méritoirement mais vu le but encaissé à domicile, tout reste ouvert pour le match retour.

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos