L'enquêteur de l'Union Belge voulait des réponses supplémentaires de la part de Malines et Waasland-Beveren

Malik Hadrich
Malik Hadrich
| 0 réaction
L'enquêteur de l'Union Belge voulait des réponses supplémentaires de la part de Malines et Waasland-Beveren

Les dirigeants du FC Malines et de Waasland-Beveren ont dû se représenter en début de semaine à l'Avenue Houba De Strooper. Le coordinateur de l'enquête de l'Union Belge de football Ebe Verhaegen avait encore des questions à leur poser.

Ebe Verhaegen a reçu 35 pièces du dossier judiciaire "Mains Propres".  Dans la foulée, il a souhaité posé des questions supplémentaires aux dirigeants impliqués.  D'autres interrogatoires suivront.  Mais la plupart ont dû se présenter pour la dernière fois en début de semaine.  C'est ce que rapporte Het Nieuwsblad.

Le co-propriétaire du FC Malines Olivier Somers était l'une des personnes questionnées. Dès que les auditions se sont terminées, le coordinateur de l'enquête a rédigé un dossier.  En accord avec le parquet fédéral, l'affaire peut être renvoyée à la Cour d'Appel de la Commission des Litiges.  Celle-ci se réunira sans doute dans les semaines à venir.  Un jugement et un possible appel devant la CBAS (Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport) devront être traités d'ici le 30 juin.

Plus d'infos

Plus d'infos