Belhocine et Bölöni se couvrent de louanges : "Félicitations à mon collègue"
Florent Malice
Florent Malice depuis Antwerpen
| 0 réaction

Karim Belhocine en Laszlo Bölöni overladen elkaar met complimenten

Belhocine et Bölöni se couvrent de louanges : "Félicitations à mon collègue"
Photo: © photonews

Surprise en conférence de presse : Karim Belhocine et Laszlo Bölöni n'avaient que des louanges l'un pour l'autre à la bouche.

Karim Belhocine avait ouvert le bal des compliments au sujet de son adversaire du jour : "L'Antwerp est la meilleure équipe de Belgique en ce qui concerne le physique et le duel, et c'est grâce à leur entraîneur. Félicitations à Mr Bölöni pour la mentalité qu'il insuffle à cette équipe", lance le T1 anderlechtois avec respect. "Je dois aussi tirer mon chapeau à mes joueurs pour leur travail en seconde période".

Et le coach anversois renvoyait la balle à son homologue. "En seconde période, nous avons été nettement supérieurs mais Anderlecht a tenu bon et gardé la tête haute. Je constate une grande différence ces dernières semaines chez eux et c'est dû en bonne partie au travail de leur nouvel entraîneur", affirme Bölöni. "Les changements, notamment, sont mieux effectués".

Mais Anderlecht n'a-t-il pas trop défendu en seconde période ? La question sera posée à Karim Belhocine, qui répond clairement : "Nous travaillons du matin au soir pour que cette équipe puisse jouer offensivement, mais il y a aussi le travail de l'adversaire pour nous en empêcher. Je ne connais aucun joueur qui n'ait pas envie de jouer vers l'avant", insiste l'entraîneur anderlechtois. Défendu par ... Bölöni : "Quand vous débutez avec Kums et Trebel comme médians "défensifs", c'est que vous voulez jouer vers l'avant ! Ce sont des joueurs offensifs avant tout", pointe le Roumain. 

Visiblement, les deux hommes s'apprécient. 

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos