L'Excel dompte à nouveau le Jan Breydel

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
L'Excel dompte à nouveau le Jan Breydel
Photo: © photonews

Les Mouscronnois voulaient absolument éviter la dernière place de leur groupe de playoffs 2, ils ont fait un pas vers cet objectif en allant s'imposer au Jan Breydelstadion (0-3). Confirmation: Mouscron retrouve des couleurs après une série de six matchs sans victoire.

Pour leur dernière rencontre de la saison à domicile, les Brugeois avaient visiblement envie de faire plaisir à leur public et ils ont, d’emblée, mis la pression sur la défense hurlue. Mais la réussite n’était pas du côté du Cercle en début de match.

Un but annulé pour Dylan De Belder, un piquet pour Gianni Bruno et une transversale pour Xavier Mercier: les très bonnes 20 premières minutes des Vert et Noir n’ont pas été récompensées. Et malgré la sortie sur blessure de Mergim Vojvoda, remplacé par Babacar Dione, l’Excel a tout doucement pu sortir la tête de l’eau.

Joueur de la saison et homme de la première mi-temps

Mouscron a même pris le match en main. Mais ce n’était décidément pas la mi-temps des attaquants: Mbaye Leye a manqué un penalty, tandis que Taiwo Awoniyi, Babacar Dione et Selim Amallah sont tous les trois tombés sur un Paul Nardi visiblement galvanisé par le trophée de joueur de la saison du Cercle, reçu juste avant la rencontre.

Il était écrit qu’on ne verrait pas de but avant la pause. Malgré un premier acte plaisant, les 22 joueurs sont rentrés au vestiaire sans avoir trouvé le chemin des filets.

Une anomalie corrigée dès le retour des vestiaires par Mbaye Leye. Lancé par un excellent ballon en profondeur du futur Standardman Amallah, le Sénégalais a tranquillement ajusté Nardi pour placer Mouscron aux commandes de la rencontre. Les Brugeois ont réagi dans la foulée, mais le but de Jérémy Taravel était logiquement annulé pour une position de hors-jeu.

Sept sur neuf

La chance du Cercle était définitivement passée et Frantzdy Pierrot, monté au jeu à la place de Taiwo Awoniyi, a mis fin aux débats en doublant la mise  20 minutes du terme. C'est finalement Mbaye Leye qui a bouclé la soirée en s'offrant un doublé d'une jolie frappe enroulée.  

Après avoir complètement manqué l'entame de ses playoffs, l'Excel a remis les pendules à l'heure. Avec sept points engrangés au cours des trois dernières rencontres, les Hurlus ne sont plus derniers de leur groupe et tenteront de finir en beauté, au Canonnier, vendredi soir contre Waasland-Beveren. 

Plus d'infos

Plus d'infos