Interview Lawrence Visser nous explique la préparation des arbitres pour la nouvelle saison

Jordan Horwood
Jordan Horwood
| 0 réaction
Lawrence Visser nous explique la préparation des arbitres pour la nouvelle saison
Photo: © photonews

Prêt pour la nouvelle saison? Les arbitres le sont. Ils ont reçu un briefing approfondi et une formation cet été pour que tout se passe pour le mieux. Lawrence Visser, l'un de nos meilleurs hommes en noir, nous donne plus d'explications.

Lawrence, avez-vous été chargé d'intervenir moins? La saison dernière, le jeu était trop souvent cassé dans certains matches.

"Je pense que nous nous sommes bien préparés. C’est déjà important. Tous les clubs attendent ce premier match avec impatience. Nous, nous attendons de donner le premier coup de sifflet. Nous devons être en phase avec le VAR. C’est important pour nous, mais aussi pour le football belge. Nous avons eu de nombreuses sessions par rapport aux moments où il faut intervenir ou non. Je suis convaincu que tout ira bien. "

Vous avez obtenu une directive pour protéger davantage les joueurs-clés. N'est-ce pas étrange?

"Ce n'est pas que nous allons choisir certains joueurs. Mais comme pour une équipe de football, il est important pour nous d'analyser les deux équipes longtemps à l'avance. Comment jouent-elles, quels systèmes sont utilisés, comment pouvons-nous mieux nous déplacer sur le terrain? Ainsi, nous pourrons prendre de meilleures décisions pour ces joueurs. Nous avons donc beaucoup de tactiques. Si nous savons que certains joueurs sont plus techniques et recherchés par l'adversaire, nous pouvons nous adapter à cela. Mais ce n’est pas dans l’intention de donner le jaune plus rapidement. "

Les entraîneurs ne sont pas les plus faciles à gérer. Allez-vous être plus strict?

"On a beaucoup travaillé sur le body language. Il y a des outils pour se protéger et assurer son autorité. On est bien préparé et pour siffler au plus haut niveau, il faut obligatoirement avoir de l'autorité."

Vous allez aussi devoir travailler dans le bus du VAR. Est-ce que cela vous dérange?

"Non, le football évolue et celui en Belgique devient plus pro. On doit suivre le pas. Si on a besoin de nous, on doit être prêt. Je prendrai place dans le bus du VAR avec plaisir."

Vous êtes semi-pro maintenant, ça aide?

"Assurément ! Je reste sur deux bonnes saisons sur la scène européenne. Je viens d'être promu, mais avant il faut faire ses preuves lors des tournois de jeunes et des préliminaires de l'Europa League."

Et être totalement professionnel, qu'en pensez-vous?

"On a le statut de semi-pro, mais ce n'est pas tout à faire correct. On vit comme de vrais pros. Mais ça me convient."

Racontez-nous : pourquoi le VAR fonctionnera mieux cette saison?

"On s'est beaucoup entraîné et on travaille uniquement avec des arbitres actifs maintenant. On a vu dans les différentes sessions que nous sommes sur la même longueur d'onde.

Comment allez-vous convaincre le public que vous prenez les bonnes décisions? Aux Pays-Bas ils montrent les images du VAR.

"Les gens ne comprennent pas toujours quel protocole est suivi, c'est vrai. La communication est très importante, il faut que la ligne soit claire. Que le job d'arbitre soit respecté, c'est l'un des objectifs. Comment faire? En prenant les bonnes décisions."

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos