Interview Quelle saison 2019-2020 pour l'AC Milan ? "Je ne vois rien venir"
Malik Hadrich
Malik Hadrich
| 0 réaction

Quelle saison 2019-2020 pour l'AC Milan ? L'un des responsables de l'AC Milan Club Charleroi, Alfredo Titti, n'est pas optimiste

Quelle saison 2019-2020 pour l'AC Milan ?  "Je ne vois rien venir"
Photo: © photonews

La Serie A reprend ses droits ce week-end. Le match d'ouverture opposera Parme Calcio 1913 à la Juventus Turin samedi à 18 heures. Tout au long de cette semaine, nous allons prendre la température auprès de fans belges des plus grands clubs italiens. Aujourd'hui, place à l'AC Milan !

Alfredo Titti est l'un des responsables du Milan Club Charleroi.  Il ne voit pas spécialement la saison qui arrive d'un bon oeil.  Surtout au vu des transferts réalisés jusqu'ici ! "Beaucoup de noms ont été cités depuis le début du mercato.  Mais je ne vois rien venir."

Quand il parle de noms, il pense par exemple à Isco.  Mais aussi à Dennis Praet qui a finalement signé en faveur de Leicester City : "Il est très bon.  Il a fait du bon boulot à la Sampdoria.  Personnellement, je l'aurais pris.  Il est jeune, actif et il voit clair.  Il a beaucoup de qualités.  Ca aurait été un plus pour Milan.  Surtout si Biglia venait à partir !"

Milieu

Car pour notre interlocuteur, c'est au milieu du jeu que le bât blesse principalement : "A cause de ses blessures, Biglia nous a beaucoup manqué la saison dernière.  C'est un pion important à la distribution et à la récupération.  Bakayoko reste sur une bonne deuxième partie de saison.  Mais il n'était que prêté par Chelsea.  J'aurais bien aimé le garder."

Et s'il ne se montre pas particulièrement optimiste pour le nouveau championnat, c'est aussi parce qu'il jette un regard dans son rétroviseur : "Depuis que Berlusconi a quitté l'AC Milan, il faut tout reconstruire.  Les vedettes comme Pirlo sont parties alors qu'il aurait fallu les conserver.  A l'inverse, les joueurs bidons restent.  Laxalt, par exemple, n'a rien amené.  Il doit montrer beaucoup plus de choses."

Ambiance

Et puis, l'ambiance n'a pas toujours été au beau fixe : "Les tensions entre l'agent de joueurs Mino Raiolo et Gianluigi Donnarumma ont certainement influé sur les résultats.  Et en Italie, les critiques fusent vite..."

Mais cela n'empêchera pas Alfredo de reprendre son abonnement chez les Rossoneri : "Je suis un fidèle."

Plus d'infos

Plus d'infos