Interview Kevin Debaty revient sur son départ de Waasland-Beveren : "Le football est parfois ingrat"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Kevin Debaty revient sur son départ de Waasland-Beveren

Kevin Debaty revient sur son départ de Waasland-Beveren : "Le football est parfois ingrat"
Photo: © photonews

Juste avant la fermeture du marché des transferts, le portier âgé de 30 ans a résilié son contrat à l'amiable avec Waasland-Beveren. Il est désormais libre de s'engager gratuitement où il le désire.

Kevin Debaty avait rejoint Waasland-Beveren l'été dernier en provenance de l'Antwerp avec qui il avait été champion en D1B. Néanmoins, un an plus tard, le Liégeois quitte le Freethiel. "Je quitte le club car il y a eu une divergence d'opinions et des décisions non cohérentes par rapport à ce qui était prévu", nous confie le portier âgé de 30 ans. "Le club m'avait promis de me donner ma chance cette saison mais je n'étais pas le premier choix d'Adnan Custovic. Après l'éviction de ce dernier, les cartes ont été redistribuées et nous sommes tous repartis de zéro. Une semaine avant mon départ, on parlait même d'une prolongation de contrat", indique l'ancien joueur d'Eupen.

Arnauld Mercier, le nouvel entraîneur de Waasland-Beveren connaissait et appréciait Debaty. "J'ai discuté avec le coach le jeudi juste avant la fermeture du mercato estival. Il me connaissait bien. Lorsqu'il était le coach de Seraing à l'époque, je l'avais rencontré avec le Patro et nous nous sommes rencontrés à nouveau lors de la finale de Proximus League entre l'Antwerp et Roulers qu'il dirigeait. Il voulait me donner ma chance, et ensuite la direction du club a transféré Nordin Jackers arrivé en prêt  en provenance de Genk. Quatre gardiens qui ont le potentiel d'être titulaire, donc j'ai voulu éviter cette guerre à quatre. Puis j'étais déçu de ces promesses non tenues par le club. Je suis passé du blanc au noir. Mais c'est le football est ingrat parfois. Il faut être vigilant et faire face aux déceptions", a souligné l'ancien portier du Great Old. 

"J'aurais pu rester là-bas, mais j'ai décidé de résilier mon contrat à l'amiable", indique l'ancien joueur d'Eupen. Je suis donc libre et je peux signer où je le souhaite. Je veux retrouver un challenge intéressant et prouver mes qualités à certains détracteurs et coachs. Rester chez les pros serait top, mais je ne ferme pas la porte à la D1 Amateurs. Un championnat qui ne cesse de progresser et qui compte plusieurs cylindrées importantes comme le RWDM, Seraing, le FC Liège, le Lierse Kempenzonen, le Patro et Deinze. Désormais, je m'entraîne afin de garder le niveau avant de relever un prochain défi", a conclu Kevin Debaty.

Plus d'infos

Plus d'infos