Interview (Exclusif) Que devient Habib Habibou ? "La compétition me manque, j'ai les crocs"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Habib Habibou, sans contrat, souhaite retrouver rapidement un club

(Exclusif) Que devient Habib Habibou ? "La compétition me manque, j'ai les crocs"

L'ancien joueur du Sporting de Charleroi et de La Gantoise est libre de tout contrat et peut signer gratuitement où il le désire.

Habib Habibou cherche un nouveau défi à relever. La saison dernière, il évoluait au Maccabi Petah-Tikva en Israël. "J'ai très bien débuté en marquant plusieurs buts, mais ensuite je me suis blessé à l'orteil et j'ai été out quelques temps. À mon retour, il y a eu des problèmes de visa pour mes enfants. J'ai dû faire un choix, celui de ma famille donc j'ai résilié mon contrat à l'amiable avec le club", nous confie le buteur âgé de 32 ans.

Sans club, l'ancien Zèbre s'entraîne chaque jour. "Je bosse tous les jours à Bruxelles afin de garder la forme. Je reste professionnel, c'est pourquoi je ne suis d'ailleurs pas parti en vacances cette année. C'est important de garder le rythme afin d'éviter les blessures", indique-t-il avant d'évoquer le dernier mercato estival et son avenir.

Le joueur a reçu des offres cet été mais aucune de Belgique. "J'étais d'ailleurs un peu étonné. J'ai démontré de belles choses au sein du championnat par le passé pourtant. Le souci peut-être, c'est l'étiquette qui me colle toujours au dos, certaines personnes ont une mauvaise image de moi. Un président d'un club de D1A est venu aux nouvelles mais a ensuite fait marche arrière à cause des 'on m'a dit'. Je trouve cela décevant. Cela date de mon passage à Charleroi, j'étais jeune à l'époque. Qui n'a jamais fait d'erreurs ?! Désormais, je suis père, plus mature et j'ai évolué. Des clubs de Ligue 2 ont fait part de leur intérêt, mais leur projet ne m'intéressait pas. Je veux choisir un club ambitieux au sein duquel je me sentirai bien", explique l'ancien joueur du Stade Rennais.

L'attaquant formé au PSG ne ferme pas la porte à la D1B. "Si un club qui joue la montée vient frapper à la porte et me propose un joli challenge, pourquoi pas. Je pense pouvoir apporter mon expérience et ma finition à l'avant. J'ai les crocs en tout cas, je veux jouer le plus vite possible car la compétition me manque énormément. J'aimerais bien retrouver les pelouses pour octobre maximum", a conclut Habib Habibou.

Plus d'infos

Plus d'infos