La presse et la direction du Lierse pris à partie par le public à Charleroi

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
La presse et la direction du Lierse pris à partie par le public à Charleroi
Photo: © photonews

L'égalisation tardive du Lierse-Kempenzonen sur la pelouse de l'Olympic Charleroi n'a pas plu aux supporters carolos.

Drôle de scénario ce samedi à l'Olympic Charleroi : loin dans les arrêts de jeu, à la 96e, Frédéric Frans inscrivait le but égalisateur et allait ensuite provoquer le public carolo, prenant au passage un carton rouge. Mais dans la foulée, dans la tribune où était assise la direction lierroise, la joie du président Luc Van Thillo n'était pas appréciée non plus : Het Nieuwsblad rapporte que des coups se sont perdus et que la presse a ensuite été prise à partie par les supporters. 

Direction et presse seront ensuite accompagnés jusqu'à la salle de presse, la police escortant une heure après le match les journalistes hors de la salle. "Du jamais vu. J'avais vraiment peur", relate le coach du Lierse Kempenzonen, Dirk Gyselinckx. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos