Analyse L'Antwerp semble avoir retrouvé son ADN

Hannes Van Gael
Hannes Van Gael
| 0 réaction
L'Antwerp semble avoir retrouvé son ADN

Après un 9 sur 21, l'Antwerp a infligé au Club de Bruges sa première défaite de la saison en D1A. Le Great Old retrouve donc le goût de la victoire et le top 6. Un résultat différent aurait coûté cher à Bölöni, sans doute sa tête.

Après avoir été mené au score, l'Antwerp a renversé la vapeur et ce n'est pas un hasard. Lors des sept matchs précédents, The Great Old avait toujours pris les devants et n'avait gagné que deux fois. Le 0-1 de Schrijvers a révélé et fait ressortir l'ADN anversois des deux dernières saisons: se battre jusqu'au bout pour chaque brin d'herbe et ne jamais abandonner.

Maintenant que les joueurs, l'entraîneur et les supporters ont à nouveau pu goûter à cet ADN, cela pourrait redevenir monnaie courante chaque week-end. Des duels, mais aussi ce petit plus technique non présent les deux dernières saisons.

Trouver cette formule est le grand défi de Laszlo Bölöni, qui s’est racheté avec cette victoire face au leader de la compétition. Après le match, les joueurs ont affirmé qu'ils se battaient pour leur entraîneur et qu'ils avaient pleinement confiance en lui.

Il ne fait aucun doute que le matricule 1 peut proposer du beau football. Il y avait déjà de la qualité nécessaire mais les recrues estivales ont ajouté un gros plus. Bölöni doit trouver un équilibre entre grinta et technicité désormais. Ritchie De Laet par exemple. L'ancien joueur de Man U est préféré à Juklerod depuis plusieurs semaines. Son mental de guerrier et sa connexion avec le public sont de redoutables atouts.

Quoiqu'il en soit, cette victoire face au Club de Bruges pourrait être un tournant important pour l'Antwerp qui semble avoir retrouvé son ADN et beaucoup de confiance.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos