Billet d'humeur Non, Jérémy Doku ne peut pas être pointé du doigt après son expulsion

Redaction
| 0 réaction
Non, Jérémy Doku ne peut pas être pointé du doigt après son expulsion
Photo: © photonews

Jérémy Doku a vu rouge ce samedi. Une fois à 10, Anderlecht a craqué mentalement et pris l'eau au KV Malines. Oui, à 11 contre 11, les Mauves auraient probablement gagné ce match. Mais le gamin de 17 ans ne peut pas être pointé du doigt.

Tous les interlocuteurs mauves étaient unanimes après la défaite Derrière les Casernes : personne n'en veut à Jérémy Doku, qui s'en veut certainement beaucoup lui-même. Comment ne pas être d'accord ? Le jeune joueur a pris deux cartons jaunes stupides sur deux gestes de frustration. Muselé sur son flanc une semaine après avoir fait danser celui de La Gantoise, Doku a tenté maladroitement de compenser des pertes de balle et a commis deux fautes méritant la jaune. Ca arrive. 

Le rôle de la presse 

Beaucoup - Frank Vercauteren en tête, comme souvent - chargent la presse à ce sujet : Jérémy Doku reçoit trop de louanges, qui lui monte(raie)nt à la tête et expliqueraient cet écart. On en a fait beaucoup sur Doku - ici-même également - mais c'est le revers de la médaille : en formant des joueurs surdoués, Anderlecht doit également apprendre à gérer ces jeunes. D'autres y ont eu droit avant Jérémy Doku. Il faut cependant faire un mea-culpa : oui, on a peut-être trop écrit sur les quelques bons matchs d'un joueur très loin d'être mûr ou complet.

Reste à être modéré dans l'après-match : non, Doku ne peut pas être pointé du doigt pour ce carton rouge. Être exclu peut arriver à n'importe quel joueur, a fortiori n'importe quel joueur offensif maladroit dans ses gestes : cette saison, Paul-José Mpoku, Mehdi Carcela, Loïs Openda et Ronald Vargas ont également pris un carton rouge. Openda a 20 ans, mais Mpoku en a 27, Carcela et Vargas sont trentenaires.

Si les 0-0 d'Anderlecht se transformaient en 1-0, le RSCA compterait 14 points de plus et le rouge de Doku serait un détail 

L'âge est un facteur, pas une excuse : chaque année, des joueurs expérimentés prennent des cartons rouges idiots partout en Europe. Vincent Kompany n'a donc qu'en partie raison quand il estime qu'en alignant des garçons de moins de 18 ans sur le terrain, on prend ce risque. On le prend également en mettant les joueurs sous pression par le manque de résultats et le manque d'efficacité.

Et les responsabilités des autres ? 

Surtout, cette expulsion, si elle a un rôle déterminant dans le match de ce samedi, ne peut pas être l'arbre qui cache la forêt. Doku est tout aussi "responsable" que d'autres joueurs cette saison ; rien que ce samedi, le loupé de Dejan Joveljic dès la 3e minute aurait tout changé s'il était rentré.

Le raté de Michel Vlap à La Gantoise est frais dans les mémoires : il coûte cher également. Tout comme les nombreux non-matchs du Néerlandais, de Peter Zulj, tous comme certaines erreurs défensives ou contre-attaques gâchées. Si tous les 0-0 du RSCA cette saison se transformaient en 1-0, les Mauves compteraient 14 points en plus. Ils seraient sur le podium. Et le carton rouge de Jérémy Doku ce samedi serait un détail regrettable, rien de plus ... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos