L'Excel Mouscron pour l'honneur, et pour effacer une curieuse statistique?
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Pro League: l'Excel Mouscron peut enterrer sa bête noire Waasland-Beveren

L'Excel Mouscron pour l'honneur, et pour effacer une curieuse statistique?
Photo: © photonews

Une semaine après une triste prestation à Eupen, les Hurlus doivent une revanche à leurs supporters, pour le dernier match de la phase classique au Canonnier.

Et si le maintien de Mouscron en Pro League est assuré depuis belle lurette, les Hurlus auront tout de même un rôle à jouer en cette fin de phase classique. Samedi surtout, mais aussi la semaine prochaine, puisqu'ils se déplaceront sur la pelouse de l’Antwerp, membre du top 6, en quête d’unités avant la division des points par deux.

Et si l'Excel n'a jamais figuré dans la zone de relégation cette saison, ça n'empêche pas les Mouscronnois d'afficher un bilan fébrile contre les candidats au maintien. Et c'est surtout vrai en 2020: les Hurlus restent d'ailleurs sur des défaites à Eupen (ce qui a permis aux Pandas de sécuriser leur place parmi l'élite) et contre le Cercle de Bruges. 

Bilan moyen et absence du coach: 2020, année compliquée pour les Hurlus

Un zéro sur six qui fait d'ailleurs tache alors qu'on croyait Mouscron relancé par de belles victoires contre Ostende et surtout à Zulte Waregem. Mais c'est à l'image d'une troisième partie de phase classique mi-figue, mi-raisin, pour les Hurlus. Sans doute plombés par la longue absence de leur coach, les Hennuyers n'ont gagné que ces deux rencontres-là depuis la reprise et affichent un maigre bilan de six unités sur 21. 

Même si la saison de l'Excel est, dans son ensemble, une réussite, la réception de Waasland-Beveren apparaît comme une belle opportunité pour Mouscron de repartir du bon pied à quelques semaines de l'entame des playoffs 2. 

6/24 à domicile pour les Hurlus 

D'autant que le bilan waeslandien est bien pire encore. Une seule victoire en 2020 (le 18 janvier à Ostende), suivie de six revers consécutifs (série en cours) et la lanterne rouge héritée la semaine dernière: Waasland-Beveren est à deux doigts de suivre le chemin tracé par son voisin, le Sporting de Lokeren, la saison dernière. 

Mais si Dirk Geeraerd et ses troupes cherchent une raison d'espérer, ils jetteront peut-être un œil au bilan de leur club au Canonnier. Et il est largement à l'avantage de la lanterne rouge. Waasland-Beveren s'est même imposé comme la bête noire des Mouscronnois depuis leur retour en Pro League. Une source de motivation supplémentaire pour les Hurlus avant un match qui, pour eux, ne présente pas le moindre enjeu? Réponse samedi soir au Canonnier. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos