Adnan Januzaj : Un deuxième trophée, après un derby amical ?
Antoine Arnould
| 0 réaction

Une première finale de Coupe du Roi pour Januzaj le 18 avril

Adnan Januzaj : Un deuxième trophée, après un derby amical ?

Ce jeudi, l'Athletic Bilbao a arraché une place en finale de Coupe dans les dix dernières minutes de sa double confrontation l'opposant à Grenade. Les Lions rejoignent ainsi une autre équipe basque ; la Real Sociedad d'Adnan Januzaj. Un "derby basque" historiquement et sportivement particulier.

Direction Séville le 18 avril prochain

En éliminant mercredi soir Mirandes, club de deuxième division, la Real Sociedad a obtenu le premier ticket pour la finale de la Coupe du Roi. Le club de San Sebastian, vainqueur 2-1 dans ses bases, a également gagné à l’extérieur 0-1.

Remplaçant, puis titulaire au retour, Adnan Januzaj a apporté du danger sans faire tourner son compteur individuel, que l’on sait pourtant de plus en plus important dans le football moderne. Cela dit, l’ailier bruxellois avait inscrit 4 buts et délivré un assist plus tôt dans la compétition.

Un derby basque amical

Même s’il n’est pas vraiment un pur derby selon les critères historiques d’une telle désignation, les rencontres entre Real Sociedad et Athletic sont couramment appelées « euskal derbia » (derby basque). Rares, voire inexistants, sont les incidents entre les supporters des deux clubs.

Pour cause, l’identité basque est avant tout mise en avant par l’un comme par l’autre. L’Athletic est d’ailleurs connu pour recruter uniquement des joueurs basques, ce qui est assez impressionnant dans l’époque actuelle. La Real Sociedad avait d’ailleurs également testé ce modèle entre les années 1960 et 1980. Mais, faute de résultats probants, le club de San Sebastian a finalement décidé de rentrer dans le moule de la mondialisation, plus tard renforcé par l’arrêt Bosman.

Signe que l’identité basque dépasse quelconque rivalité, pour fêter la mort du dictateur Franco en 1976, les deux équipes sont entrées sur la pelouse en se partageant le drapeau basque.

… mais plutôt déséquilibré

Historiquement, le derby basque est très déséquilibré. En fait, Les Lions sont, ni plus ni moins, que le troisième club le plus titré d’Espagne. Et, les Biscayens sont une pure équipe de Coupe ; ils ont remporté la Coupe du Roi pas moins de 23 fois !

La Real Sociedad, en revanche, ne l’a remportée qu’à une seule reprise. Cette Coupe du Roi repose auprès de deux championnats et d’une Super Coupe dans leur salle des trophées.

Le 18 avril prochain, la Real tentera donc de décrocher le cinquième titre de son histoire. Les Lions de Bilbao tenteront eux de démontrer à nouveau leur amour pour la Coupe du Roi. Un Roi qui risque pourtant de se faire huer, tout comme l’hymne national espagnol, comme c’est souvent le cas quand des supporters à la tradition indépendantiste se déplacent par milliers pour la finale de la Coupe d’Espagne. Car, une chose est certaine, les tickets trouveront vite preneurs ; l’Athletic compte près de 45.000 socios, la Real vient de franchir le cap des 30.000. C’est donc dans une ambiance particulière qu’Adnan Januzaj pourrait soulever son deuxième trophée de sa carrière, après la moins célèbre Community Shield en 2013 avec Manchester United.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos