Là où l'on joue - 1 : La Biélorussie sous le feu des projecteurs

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Là où l'on joue - 1 : La Biélorussie sous le feu des projecteurs

Le football est désormais à l'arrêt partout. Ou presque : quelques pays résistent au Covid-19 et ont soit continué, soit repris leur(s) championnat(s). Walfoot vous présente ces pays sur lesquels les yeux sont braqués bien plus qu'à l'accoutumée. Premier arrêt : la Biélorussie !

Quelques grandes lignes 

Le football biélorusse a longtemps été dominé par un club : le Dinamo Minsk, seul club biélorusse à disputer le championnat de l'URSS à l'époque soviétique. Mieux : en 1981-1982, le Dinamo Minsk remporte le championnat pour la seule fois de son histoire, devenant l'un des quelques clubs non-russes à y parvenir (le Dynamo Kiev, club le plus titré d'URSS, étant bien sûr l'exception). Mais si le Dinamo continue à dominer le football biélorusse après l'indépendance, de 1992 à 1995 (cinq titres consécutifs), il devra ensuite céder son monopole à un autre géant.

Ce géant, c'est évidemment le BATE Borisov, qui dominera presque sans partage la Vycheïchaïa Liha à partir des années 2000. Après un premier titre en 1999 et un second en 2002, le BATE raflera ... tous les titres dès 2006, soit 13 titres consécutifs jusqu'à ce que l'hégémonie soit brisée en 2019 par le Dinamo Brest. En Europe également, le BATE Borisov obtient des résultats inédits, sortant des poules de l'Europa League en 2010 et en 2013. 

Le Dinamo Brest et le coup de pub Maradona

Si le Dinamo Brest, champion en titre donc, s'est fait connaître dans nos contrées, c'est pour un fait extra-sportif (ou presque) : en 2018, le jusque là plutôt modeste club de la ville de Brest (célèbre pour le traité de Brest-Litovsk, qui signe la fin des combats sur le front de l'Est en 1918) annonce en grande pompe l'arrivée ... de Diego Maradona à sa tête. Le fantasque argentin fait son show : il signe un contrat de trois ans comme président d'honneur, débarque en Biélorussie en promettant que son projet est sérieux - et disparaît comme il est venu pour aller entraîner au Mexique. Il suivrait cependant toujours les résultats de "son" club, qu'il a félicité en novembre 2019 après la conquête du titre ... 

Une star vieillissante, un jeune talent ouzbek, une équipe coup de coeur ... 

Cette saison, donc, est probablement la plus suivie de l'histoire du football biélorusse. Elle sera la dernière de l'une des plus grandes stars de l'histoire du football en Belarus (le nom officiel du pays) : Alexander Hleb (38 ans), vainqueur de la Ligue des Champions avec le Barça et actuellement à l'Islochk Minsk. 

De plus jeunes talents se montrent cependant en ce début de saison ; c'est le cas de l'ailier international ouzbek Jasur Yakshiboev (22 ans), meilleur buteur du championnat (3 buts en 5 rencontres) avec l'Energetik-BDU Minsk, l'une des surprises de ce début de saison. 

Mais l'équipe "coup de coeur" du public, et ce en raison de son ... nom, c'est le FK Sloutsk, leader du championnat (10 points) : les anglophones ont en effet trouvé très drôle la sonorité du mot "Sloutsk" (également orthographié Slutsk), proche du mot slut (traînée, prostituée en anglais). Des pages de supporters anglophones ont vu le jour : “Slutsk till I die!”, peut-on lire en ... Australie, où plusieurs milliers de personnes ont rejoint ce fanclub particulier. Le manque de football rend fou, très certainement. 

Le championnat devrait aller à son terme 

Quoi qu'il en soit, le championnat continue en Biélorussie et la propagation du virus restant plutôt lente, elle ne devrait pas convaincre les autorités à stopper la saison, même si les championnats féminins et de jeunes ont, eux, été suspendus.

Le président Alexander Lukashenko en est persuadé : le sport, la vodka et le sauna sont les trois meilleurs remèdes contre le coronavirus. Aurélien Montaroup, ancien joueur du Dinamo Minsk, l'affirme à Eurosport ce week-end : "Oui, ils vont continuer. Tous mes amis là-bas continuent de travailler, le pays n'est pas à l'arrêt". 

Côté Belges

Il y a bel et bien un Belge en Biélorussie : Danilo (30 ans), ancien joueur du Standard de Liège, porte les couleurs du Dinamo Minsk. Il ne s'en cachait pas dans un entretien accordé à nos confrères de La Dernière Heure : continuer à jouer est, selon lui, une très mauvaise idée. Mais le milieu offensif, actif à Minsk depuis 2019 après des passages aux Émirats et en Turquie, n'en est pas moins l'un de nos rares compatriotes actifs en cette période de pandémie. 

Plus connu : Marvin Ogunjimi a porté les couleurs du Dinamo Brest en 2018, le temps de deux petits mois et quatre rencontres seulement, avant de repartir pour l'Asie ... 

Via notre partenaire betFirst, vous pouvez parier sur la ligue biélorusse et sur les autres championnats encore en cours ou ayant repris !

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos