Max De Jong : "Le côté familial d'Anderlecht a disparu, tout le monde regarde par-dessus son épaule"

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Max De Jong : "Le côté familial d'Anderlecht a disparu, tout le monde regarde par-dessus son épaule"
Photo: © photonews

Max de Jong a quitté le RSCA le coeur lourd. Malgré un bon travail, il a cédé sa place à Jelle ten Rouwelaar.

De Jong, l'entraîneur des gardiens, n'est qu'une des nombreuses victimes depuis l'arrivée de Marc Coucke à la tête du club. "Depuis le rachat du club, l'ambiance est différente. Roger Vanden Stock et Herman Van Holsbeeck étaient présentés comme prétentieux, mais c'est faux, l'ambiance était excellente. Nous avons passé de bons moments ensemble", se rappelle-t-il dans Het Nieuwsblad. 

"Depuis que Marc Coucke est là, de nombreuses personnes avec qui j'avais une excellente relation sont parties. Le côte familial d'Anderlecht a disparu, tout le monde a peur pour sa place et regarde par-dessus son épaule", regrette Max De Jong.

"Personne n'ose dire ce qu'il pense. Savez-vous qu'il y a des personnes qui tournent autour du centre d'entraînement avec un cahier pour noter qui fait quoi ? On ne gère pas un club de foot comme ça. Un jour n'est pas l'autre, il y a des imprévus, des blessures, et les résultats n'aident pas. Je suis parfois venu avec des pieds de plomb à Bruxelles ces deux dernières années", conclut l'ex-entraîneur des gardiens du RSCA. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos