Interview Habib Habibou pousse un coup de gueule : "Combien y a-t-il d'entraîneurs de couleur en Belgique ?"

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Habib Habibou pousse un coup de gueule : "Combien y a-t-il d'entraîneurs de couleur en Belgique ?"
Photo: © photonews

Libre de tout contrat après avoir quitté le Sporting de Lokeren au mois de janvier, l'international centrafricain avait rejoint la Roumanie et le Politehnica Iași au mois de février dernier.

Habib Habibou s'était exprimé concernant l'arrivée de Philippe Montanier au Standard (à lire ICI), mais l'ancien joueur du Sporting de Charleroi et de La Gantoise est revenu également sur le confinement et la reprise du football en Roumanie. "Plusieurs mois sans jouer, ce n'est pas amusant mais c'est ainsi, il fallait s'adapter", nous confie Habibou qui ne craint pas trop les blessures. "Je me suis beaucoup entraîné justement pour éviter un relâchement. Il faut être fort mentalement surtout quand tu es loin de ta famille. Il reste maintenant plusieurs matchs à disputer et surtout la demi-finale de la Coupe. Nous désirons obtenir ce fameux ticket européen à la fin de la saison", souligne le buteur âgé de 32 ans.

Habibou
© photonews

Depuis le 25 mai 2020 et la mort de George Floyd suite à une arrestation à Minneapolis aux États-Unis, de nombreux messages et actions de soutiens ont pu être observés en la mémoire du citoyen américain. L'international centrafricain a tenu aussi à pousser un coup de gueule concernant le racisme. "Dernièrement, il y avait Claude Makélélé du côté d'Eupen mais combien y a-t-il d'entraîneurs de couleur en Belgique ? J'aimerais voir par la suite Mbaye Leye à la tête d'un club. Un ancien grand attaquant, un grand monsieur qui a appris aux côtés de Michel Preud'homme. Il vient de quitter le Standard et j'espère qu'il sera rapidement le T1 d'un club. Aucun coach de couleur, cela pose question tout de même. Certains clubs préfèrent parfois confier leur équipe première à un coach très jeune sans expérience...Yannick Ferrera par exemple à l'époque sans vouloir lui manquer de respect. Tout le monde voit ce qu'il se passe, et pourtant rien ne change. Il faut du changement et des avancées. C'est pareil en Angleterre, comme l'a fait remarquer Sterling il y a peu. Sol Campbell et Ashley Cole galèrent à trouver un poste de T1 alors que d'autres comme Frank Lampard, non...", lâche le joueur du Politehnica Iași.

Belhocine Karim
© photonews

Habibou a tenu à féliciter l'un de ses anciens clubs. "Magnifique ce que le Sporting de Charleroi a réalisé cette saison. Chapeau au club et à Mehdi Bayat pour le travail fourni ces dernières années. Puis grand respect à Karim Belhocine pour la saison effectuée. Dingue ce qu'il a fait. Peu de clubs font confiance à des coachs originaires d'Afrique du Nord, pas Charleroi, et ils ont bien fait. J'ai hâte de les voir évoluer en Europa League la saison prochaine", a conclu Habibou.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos