Interview Exclusif - Cyril Ngonge vu par son père : "Je pense que la Belgique n'est pas adaptée pour lui"

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Exclusif - Cyril Ngonge vu par son père : "Je pense que la Belgique n'est pas adaptée pour lui"

Le jeune talent du FC Bruges Cyril Ngonge, prêté au Jong PSV cette saison, va revenir chez les Blauw & Zwart. Mais son père, l'ancien joueur de Seraing et de La Louvière Michel Ngonge, n'est pas certain que sa place soit en Pro League.

Propos recueillis par Alessandro Schiavone.

Michel Ngonge (52 ans) a porté les couleurs de plusieurs clubs belges, notamment Seraing (1990-1992) et La Louvière (1992-1995), avant de rejoindre l'Angleterre et Watford où il disputera 56 rencontres. Mais aujourd'hui, le nom Ngonge vous est peut-être familier parce que le fils de Michel, Cyril Ngonge, formé au FC Bruges, pointe le bout de son nez. 

"Cyril a plus de qualités intrinsèques que moi", estime son père. "Il commence à grandir, à changer de style : jusqu'à présent, il jouait sur ces qualités techniques, il marquait et dribblait facilement ... Mais maintenant, il va devoir travailler plus. S'il s'y met, Cyril peut jouer où il veut". Où il veut ... mais de préférence pas en Belgique : "Je vous le dis tout de suite, pour moi, Cyril n'est pas un joueur pour la Belgique. Les Pays-Bas sont plus adaptés", affirme Michel Ngonge

Un talent qui doit s'épanouir 

"J'ai rarement vu quelqu'un capable de jouer des deux pieds comme Cyril. Mais maintenant, il faut ce déclic, le petit truc en plus : le foot pro, c'est dur", prévient le père de l'ailier brugeois. "Il apprendra ça". Ngonge, 20 ans, reste sur une belle saison avec le Jong PSV (7 buts en D2 néerlandaise). Mais son avenir ne semble pas forcément au Club de Bruges. 

"Le championnat belge est très fermé. Je pense que l'Allemagne ou les Pays-Bas seraient plus adaptés à ses qualités ; en Belgique, c'est très défensif, les clubs cherchent à ne pas encaisser. Ce n'est pas ouvert, pas très technique", regrette Michel Ngonge. "Pour Cyril, je pense qu'il faut une équipe qui joue au ballon, qui fait confiance aux jeunes ; en Pro League, un ou deux clubs font ça. Il faut évoluer ...".

Un départ est donc fort possible. "Cela ne nous intéresse pas de rester au Club de Bruges. Il ne jouera pas. On cherche actuellement une solution pour que Bruges le laisse partir", révèle Michel Ngonge. "Quelques clubs nous ont contactés. Plusieurs en Eredivisie, un club de Pro League, un club français. On verra ce qui se passera mais il ne restera pas au Club". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos