Analyse Le retour de la Pro League : Eupen semble avoir décidé de faire autrement

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Le retour de la Pro League : Eupen semble avoir décidé de faire autrement
Photo: © photonews

Dans moins d'un mois, si tout se passe bien, la Jupiler Pro League fera son retour. L'heure pour nous de vous présenter les équipes de cette saison 2020-2021

Eupen est parvenu de nouveau à se maintenir en D1A cette saison. Le club germanophone avait pourtant très mal débuté la saison en obtenant seulement sa première victoire dès la neuvième journée de championnat. Les Pandas ont terminé à la 13ème place et ont connu une fin de saison tranquille. 

Chaque saison, Eupen avait l'habitude de voir débarquer une dizaine de renforts durant le mercato estival, et devait alors attendre que la mayonnaise prenne. Une méthode qui compromettait souvent le début de championnat. La situation devrait changer avec le retour de Jordi Condom chez les Pandas. Ces derniers tablent désormais sur un renforcement bien précis, et ne devraient ainsi ne plus privilégier la quantité.

Départs majeurs 

Eupen a dit au revoir à plusieurs flops comme Lapena, Penaranda, Ezatolahi et Ciampichetti entre autres, mais a aussi perdu plusieurs joueurs importants. D'abord Danijel Milicevic qui a été le meilleur buteur ert passeur des Pandas la saison dernière avec 5 buts et 7 assists. Un leader, un joueur d'expérience et l'un des meilleurs tireurs de coups de pied arrêtés du pays. Ensuite, on pense à Olivier Verdon qui s'est vite imposé au sein de la charnière centrale. Prêté par Alavès, le défenseur a fait beaucoup de bien à l'arrière garde eupenoise.  

Il y avait aussi Omid Ebrahimi qui a été crucial au sein de l'entrejeu eupenois. Vif et hargneux, l'international iranien âgé de 32 ans n'a jamais laissé une seconde de répit à ses adversaires directs. Bon à la récupération et à la relance, il a fait beaucoup de bien aux Pandas. Sans parler de Siebe Blondelle, le capitaine des Pandas la saison dernière.  Après cinq saisons de bons et loyaux services, il n'a pas été prolongé. 

Smail Prevljak est arrivé seulement durant le mercato hivernal en provenance du RB Sazlbourg et n'a disputé que cinq rencontres avec le club germanophone, mais assez pour planter quatre roses...

Jon Bautista (3 buts) et Jonathan Bolingi (4 buts) n'ont pas vu leur prêt être prolongé d'une saison et sont rentrés respectivement à la Real Sociedad et à l'Antwerp. 

Arrivées 

Eupen veut juste effectuer quelques retouches durant ce mercato et cinq recrues ont déjà débarqué au Kerhweg. Il y a eu le joli coup Amara Baby qui était libre après deux saisons passées du côté de l'Antwerp. Sans contrat depuis la faillite de Lokeren, Theo Defourny est venu pour être la doublure d'Ortwin De Wolf.

Après deux ans passés au Standard, Senna Miangue est prêté à Eupen par Cagliari cette saison. Il viendra concurrencer Schouterden et Gnaka sur le flanc gauche. Le maître à jouer du Cercle de Bruges, Stef Peeters a rejoint le Kerhweg pour tenter de faire oublier Danijel Milicevic. Jonathan Héris viendra renforcer l'arrière garde eupenoise orpheline de Verdon et Blondelle. Sans oublier évidemment le prêt prolongé de Knowledge Musona qui avait fait beaucoup de bien aux Pandas.

Pour les clubs qui jouent le maintien en D1A, le prochain exercice sera sans doute plus ardu étant donné que le 15ème jouera le barrage contre le 2ème de D1B et risque ainsi d'être relégué. Et Eupen semble l'avoir bien compris. Les Pandas ne veulent plus voir vingt joueurs débarquer au Kehrweg et attendre la huitième ou neuvième journée pour constater les premiers automatismes et récolter les premiers points. 
 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos