Chaleroi a bel et bien reçu sa part du gâteau dans le dossier Osihmen: "Mais nous ne sommes pas devenus riches pour autant"

Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction
Chaleroi a bel et bien reçu sa part du gâteau dans le dossier Osihmen: "Mais nous ne sommes pas devenus riches pour autant"
Photo: © photonews

Le Napoli a donc réussi à attirer Victor Osimhen et ce transfert a rapporté une coquette somme au Sporting de Charleroi. Mehdi Bayat donne des précisions sur cette rentrée d'argent plus rondelette que prévue.

Lors de la vente de son attaquant Victor Osimhen à Lille, Mehdi Bayat avait inclu une clause: un pourcentage de la revente du Nigérian serait reversé au Sporting de Charleroi. Bien lui en a pris puisque Osimhen a quitté Lille contre un chèque de 50 millions qui pourrait monter jusqu'à 80 millions selon les primes.

"Certaines sources ont rapporté que le pourcentage a été plafonné, d'autres ont parlé d'un montant entre 6 et 7 millions. Mais il n'y a rien de tout cela. Cependant, nous ne sommes pas devenu riches pour la cause", a déclaré Mehdi Bayat dans Het Laatste Nieuws. "Le montant nous sera versé en plusieurs fois, et puis nous ne ferons pas les imbéciles. Le club est sain, et nous souhaitons qu'il le reste".

Les Zèbres ont pour le moment transféré Guillaume Gillet et Rezaei (prêté par le FC Bruges). Le sZèbres cherchent aussi un nouveau back gauche pour compenser le départ de Nurio à La Gantoise.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos