C'est Molenbeek qui sourit : "Ca fait du bien, des bénévoles au président"
Florent Malice
Florent Malice depuis le Stade Machtens
| 0 réaction

Le RWDM est soulagé après avoir stoppé sa série noire face au rival unioniste

C'est Molenbeek qui sourit : "Ca fait du bien, des bénévoles au président"

Le RWDM a donc remporté le premier derby de la zwanze depuis 35 ans. Un soulagement pour Laurent Demol et ses ouailles, qui restaient sur trois défaites consécutives.

Laurent Demol était naturellement soulagé après la victoire (3-1) du RWDM face à l'Union dans ce qui était un derby, mais aussi la réception du leader, pointé comme favori. "L'USG aurait pu être devant à la marque, s'est procurée des occasions, mais je suis content de la réaction de mon équipe", se réjouit le coach molenbeekois. "En seconde période, nous avons mis bien plus d'impact physique". 

Même à 0-2 et après la réduction du score, le RWDM n'a pas vraiment mis le pied sur le ballon. "Nous avons resserré un peu les lignes", estime cependant Demol. "Mais c'est vrai que les joueurs ont continué à jouer. Le fait que nous ouvrions le score a forcé l'Union à ouvrir le jeu, ce qui nous a permis d'avoir des espaces. Nous aurions dû faire plus mal sur certaines transittions", pointe-t-il. 

Un derby historique 

Trente-cinq ans après le dernier derby de la zwanze, c'est donc le RWDM qui s'est adjugé un match dont il ne partait pas favori. "C'était important pour nos supporters. Ce derby était particulier pour le RWDM qui accédait à nouveau à la D1B. Ca fait du bien au club, des bénévoles au président", conclut Laurent Demol. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos