De Witte met la pression sur De Decker: "C'est le boulot de l'entraîneur, pas du Président"
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction

Ivan De Witte veut que son équipe défende mieux

De Witte met la pression sur De Decker: "C'est le boulot de l'entraîneur, pas du Président"
Photo: © photonews

Ivan De Witte a passé une salle soirée. Devant sa télévision, le Président des Buffalos a vu son équipe prendre l'eau à Kiev.

Après 9 minutes, tout était déjà rêglé pour Kiev: "Nous nous sommes créés des occasions, mais globalement nous étions trop légers. Nous avons encaissé des buts comme des enfants. Kiev mérite bien évidemment sa qualification, car nous n'avons pas été assez forts", a expliqué De Witte à sporza.

La défense est un problème: "Nous devons travailler afin de mieux défendre. C'est le boulot de l'entraîneur, pas du Président. Je ne peux rien faire. Des transferts? Nous allons d'abord digérer cette défaite et puis nos verrons bien. Je pense que nous pouvons encore progresser et de façon positive avec du travail à l'entraînement".

Au-delà de l'élimination en Ligue des Champions, Gand est aussi à la traîne en championnat: "Le groupe a besoin de confiance. Nous avons eu quelques défaites, mais le vent va tourner. Il y a eu des troubles dans l'équipe mais la calme doit revenir".

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos