Diego Maradona : les cinq moments forts de sa carrière

Joachim Durand
| 0 réaction
Diego Maradona : les cinq moments forts de sa carrière

Talent inouï, buts légendaires, polémiques... Diego Maradona a marqué l'histoire du ballon rond. Retour sur les cinq moments clés de sa carrière.

Hier, le 25 novembre 2020, Diego Armando Maradona s'est éteint à l'âge de 60 ans. C'est une véritable légende du football mondial qui s'en est allée. Passé par Boca Juniors, le FC Barcelone, le Napoli et d'autres, celui que l'on surnommait El Pibe de Oro (le garçon en or) a indéniablement marqué le ballon rond de son empreinte. Retour sur les moments forts d'une carrière hors normes.

Le Roi du Superclásico

Le 10 avril 1981, Diego Maradona éclabousse de son talent le match le plus important de l'année en Argentine : le Superclásico. Grâce à une performance incroyable, le natif de Lanús porte l'un des clubs les plus emblématiques du pays, Boca Juniors, à une large victoire face à son rival de toujours, River Plate. Auteur d'un doublé, le numéro 10 se distingue particulièrement sur le troisième but, où ses feintes déroutantes font déjà des victimes.

"La Main de Dieu"

En quart de finale de la Coupe du Monde 1986, l'Albiceleste rencontre l'Angleterre. Étincelant depuis le début du tournoi, le milieu offensif va encore faire parler de lui face au Three Lions. Mais cette fois-ci, c'est une polémique qu'il va faire naître. En effet, Dieguito (le petit Diego) inscrit le premier but de la rencontre en s'aidant de la main. Un geste qu'il qualifiera lui-même comme étant la "Main de Dieu" après la rencontre. Si ce geste fait enrager les Anglais qui se ruent sur l'arbitre pour contester, sa prouesse suivante mettra tout le monde d'accord...

Le plus beau but de l'histoire du football ?

Quelques minutes après son but illicite, El Diez forge un peu plus sa légende. Parti de sa moitié de terrain, le prodige argentin passe en revue toute l'équipe adverse par ses dribbles, avant de déposer le ballon au fond des filets. Un but devenu légendaire et considéré comme l'un des plus beaux de l'histoire du football. En finale, l'Argentine s'impose 3-2 face à l'Allemagne de l'Ouest (RFA) et remporte sa deuxième étoile, après le premier sacre de 1978.

Le héros du Napoli

Moins d'un an après ses exploits en sélection nationale, Diego Maradona inscrit son nom sur la scène des clubs européens. En effet, au terme de la saison 1986-1987, le Napoli, porté par le génie de son numéro 10, remporte le premier Scudetto (titre de champion de Serie A) de son histoire. La même année, le club napolitain glane également la Coupe d'Italie. Un doublé qui vient garnir l'armoire à trophées des Gli Azzurri et qui fait entrer Le Maître dans le coeur de ses supporters.

Maradona Diego Armando

Italie-Argentine 1990 : quand le coeur balance

En 1990, quatre ans après le succès de l'Argentine lors du mondial, c'est l'Italie qui accueille la Coupe du Monde. Le 3 juillet, la Squadra Azzurra reçoit l'Albiceleste au Stade San Paolo, à Naples, dans le cadre des demi-finales de la compétition. Alors que toute l'Italie soutient son équipe nationale, un homme va semer le doute : Diego Maradona. Dans les tribunes, c'est la discorde entre celles et ceux qui supportent La Nazionale et les fans inconditionnels du numéro 10 qui tournent le dos à leur pays pour soutenir l'équipe d'un seul homme. Une scission qui souligne bien l'importance prise par le joueur du Napoli dont la seule présence sur le terrain suffit à déstabiliser les attachements les plus profonds.

Cette division entre les Italiens en 1990 témoigne de ce que Diego Maradona est devenu : une légende dont l'aura va au-delà du football. Avec sa disparition, ce n'est pas seulement le monde du ballon rond qui est endeuillé... L’Équipe, Olé, Clarin, Extra, Diez, Il Mattino, La Gazzette dello Sport, Sport, O Jogo, Sun Sport, L'Esportiu... mais aussi Le Soir, Libération, Le Monde... tous rendent hommage à la légende argentine à la Une de leur édition ce jeudi.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos