L'Antwerp communique au sujet de Didier Lamkel Zé : "Une toute dernière chance"

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
L'Antwerp communique au sujet de Didier Lamkel Zé : "Une toute dernière chance"
Photo: © photonews

Alors que Didier Lamkel Zé a été autorisé à réintégrer le noyau A de l'Antwerp, le club a tenu à s'adresser à ses supporters.

L'Antwerp a publié un communiqué concernant la situation de Didier Lamkel Zé après que l'ailier ait été autorisé à s'entraîner avec le groupe professionnel, à la suite de ses frasques. Le club anversois annonce notamment qu'il s'agira de la "dernière chance" de son enfant terribel. 

"Nous comprenons le mécontentement des supporters concernant le fait que Didier Lamkel Zé se soit entraîné avec l'équipe A (...) Nous le comprenons car nous trouvons que le comportement du joueur est injustifiable. Pour être encore plus clairs : nous considérons certains de ces comportements répréhensibles. Ils ne se situent pas en accord avec les normes et valeurs de notre club", commence le communiqué du Great Old. "Ils blessent le coeur des supporters. Qu'un joueur qui dérape dans le seul but de faciliter son départ du club ne peut pas être "récompensé" en acceptant ce départ". 

L'Antwerp a donc eu une discussion avec le joueur, déjà forcé de faire ses excuses via les canaux du club. "Nous avons fait savoir notre point de vue au joueur, mais c'est également valable pour tous : les joueurs qui commettent des erreurs seront punis en conséquence (...) Aucun joueur n'est au-dessus du club". 

Interdiction de réseaux sociaux pour Didier Lamkel Zé 

Le communiqué explique ensuite ce que cela signifie concrètement pour Lamkel Zé : "Le joueur s'est excusé auprès du groupe et ne peut plus communiquer via les réseaux sociaux. Il sera encadré de manière intensive par un collaborateur du club. Le fait que Didier s'entraîne avec le groupe n'est absolument pas une garantie de jouer. Il devra obtenir sa chance auprès du nouveau staff technique", lit-on.

"Et par chance, nous pouvons garantir qu'il s'agira de la toute dernière. Nous comprenons en tant que club les émotions des joueurs, qui sont justifiées et partagées par le club. Ce que nous ne pouvons pas comprendre est que les entraînements des U23 et de l'équipe A aient été interrompus, ce qui va à l'encontre de l'intérêt sportif du club qu'ont à coeur les supporters", prévient l'Antwerp, évoquant les invasions d'entraînements de la part des Ultras pour protester contre Lamkel Zé. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos