Le président de La Gantoise s'interroge sur l'introduction en bourse du Club de Bruges
Cédric De Volder
Cédric De Volder
| 0 réaction

Ivan De Witte, Le président de La Gantoise s'interroge sur l'introduction en bourse du Club de Bruges

Le président de La Gantoise s'interroge sur l'introduction en bourse du Club de Bruges
Photo: © photonews

Le Club de Bruges se prépare entrer en bourse. Une première dans le football belge, mais le champion en titre pourrait suivre des clubs de haut niveau tels que l'Ajax et Manchester United. Ivan De Witte remet en question la décision.

Bien qu'Ivan De Witte puisse comprendre la décision de Vincent Mannaert et Bart Verhaeghe. "Ils cherchent des moyens de se développer", a déclaré le président de La Gantoise auprès de Het Nieuwsblad. "La Jupiler Pro League ne suffit pas. C'est une autre raison pour laquelle le Club de Bruges se fait l'avocat d'une BeNeLeague".

"Mais je me pose aussi des questions", s'étonne l'homme fort des Buffalos. "Y a-t-il suffisamment de capitaux sur le marché boursier ? Les cotations boursières sont très sujettes aux fluctuations. De plus, c'est un système transparent avec des règles très strictes. Beaucoup plus que ce à quoi nous sommes habitués dans le football", a lâché le président gantois.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos