Oscar Tabarez, le père du renouveau de la Celeste
Lamine Konate
| 0 réaction

Oscar Tabarez a fêté ses 15 ans à la tête de l'Uruguay

Oscar Tabarez, le père du renouveau de la Celeste
Photo: © photonews

Nommé à la tête de l'Uruguay en 2006, après déjà un passage éclair entre 1988-1990, "El Maestro" n'a plus, depuis, quitté la "Celeste". Sous son ère, les Uruguayens ont retrouvé un football perdu. Tabarez a redonné à son pays une place parmi les grandes nations du foot.

Il n’a pas eu une grande carrière en tant que footballeur (il n'a évolué quasiment qu'en Amérique Latine), mais en tant qu’entraineur, l’homme qui a fêté ses 74 ans le 3 mars dernier a une sacrée réputation.

Prenant ses fonctions au lendemain de l’élimination de l’Uruguay lors des qualifications pour la Coupe du monde 2006 en Allemagne, El Professor a réussi à redresser la barre. Et depuis, les Uruguayens n’ont plus raté une phase finale de la fête du football mondial.

Ses exploits en parlent

S’il a passé près de 15 années à coacher la Celeste, Tabarez a tout de même permis à l’Uruguay, vainqueur de la Coupe du monde en 1930 et 1950 de redorer son blason. Avec lui, l’Uruguay a été classé 4ème au Mondial sud-africain en 2010, une place à laquelle ils n’avaient plus accédé depuis le Mondial 70 au Mexique. Au Brésil, en 2014, l’Uruguay a atteint les 8ème de finales et quatre ans plus tard, a été éliminé en quart de finale par la France en Russie.

En Amérique du Sud, Tabarez a remporté un précieux trophée, la Copa America 2011, trophée que l’Uruguay n’a plus gagné depuis 1995. Un sacre qui lui vaut une distinction personnel. Il est nommé meilleur entraineur de la zone, titre qu’il a déjà remporté aussi en 2010.

La maladie ne le freine pas

Souffrant d’une maladie neurologique, syndrome de Guillain-Barré, qu’on lui a diagnostiqué en 2016, Oscar Tabarez en fauteuil roulant, canne entre les mains, continue d’entrainer la Celeste. Une force de caractère qu’il a su transmettre à ses joueurs tout au long des années passées ensemble. Même si aujourd’hui l’Uruguay semble mal embarqué dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar, Luis Suarez et sa bande vont certainement vouloir offrir une quatrième participation d’affilé à leur nation et surtout à El Professor, à qui il voue un énorme respect.

L’Uruguay après quatre matchs est classé 5ème avec deux victoires et deux défaites. La Celeste, pour sa prochaine sortie, effectuera un déplacement difficile en Argentine (2ème) le 27 mars prochain avec toujours El Maestro à la commande.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos