Felice Mazzù pas revanchard : "Une revanche envers moi-même, peut-être"

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Felice Mazzù pas revanchard : "Une revanche envers moi-même, peut-être"

Arrivé à l'Union Saint-Gilloise avec une mission claire, Felice Mazzù a fait le job et de fort belle manière en ramenant le matricule 10 en D1A.

L'ancien entraîneur emblématique du Sporting Charleroi revit depuis le début de la saison au Parc Duden, après une expérience compliquée au Racing Genk. C'est ému que Felice Mazzù s'est présenté aux caméras d'Eleven au terme de la rencontre. "C'est fantastique. Ce n'est certainement pas notre meilleur match ce soir, on a senti la tension et j'ai demandé aux joueurs de se libérer car pour la première fois cette saison, j'ai ressenti de la peur", confesse-t-il. "Et la peur a inhibé nos qualités".

Un stress lié à la possibilité d'enfin "officialiser" la montée de l'Union, qui semblait acquise depuis de longues semaines. "Je ressens une grande satisfaction et je suis fier d'avoir fait le bon choix en venant ici. J'ai pu travailler avec un groupe extraordinaire", se réjouit Mazzù, qui revit sur le plan personnel. "C'est de l'émotion pour moi, comme toujours quand vous êtes champions, mais comme je l'ai déjà dit, il n'y a pas de revanche, sauf peut-être une revanche vis-à-vis de moi-même". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos