Interview Ryan Mmaee épanoui à Chypre : "J'ai trouvé la maturité qui me faisait défaut"
Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction

Ryan Mmaee épanoui à l'AEL Limassol : "J'ai trouvé la maturité qui me faisait défaut"

Ryan Mmaee épanoui à Chypre : "J'ai trouvé la maturité qui me faisait défaut"

Grand espoir du Standard à ses débuts, Ryan Mmaee a quitté nos contrées en 2019 pour rejoindre la Chypre et l'AEL Limassol. Après une saison intéressante à son arrivée, il explose en 2020-2021, faisant partie des meilleurs buteurs du championnat. Walfoot s'est entretenu avec lui.

Bonjour Ryan. Tout d'abord, parlons de ta forme : après une saison d'adaptation, tu sembles avoir pleinement pris tes marques avec déjà 15 buts et 4 assists toutes compétitions confondues ... 

Je me sens vraiment bien cette saison, en effet, et l'équipe tourne également à la perfection, ce qui m'aide à remplir mes objectifs personnels. Comme vous le dites, j'ai eu besoin d'une saison d'adaptation, même si ce n'était déjà pas mal (5 buts en 2019-2020, nda). Mais là, tout se passe bien, l'équipe joue sur tous les plans encore et on peut encore faire de belles choses. Personnellement, j'ai également beaucoup mûri. 

C'est en 2021 qu'il semble y avoir un déclic, tu empiles les buts avec déjà 10 cette année ... 

Je ne pense pas que ce soit un déclic particulier, j'ai simplement été gêné par des blessures avant. J'ai manqué 5-6 matchs, et à mon retour je n'étais pas systématiquement titulaire car j'avais besoin d'un peu de temps. Maintenant, je me sens fit et ça se reflète dans mes statistiques. 

ryan mmaee

Ca fait deux ans que tu es à Chypre ; on peut dire, avec le recul,  que c'était le bon choix pour toi ? 

Oui, clairement, c'était un excellent choix. À l'époque, j'ai beaucoup réfléchi car c'était un moment important de ma carrière. J'avais besoin de temps de jeu, besoin qu'on me fasse confiance et j'ai senti tout ça au sein de l'AEL Limassol. Le coach, également, me voulait vraiment et ça m'a convaincu. Puis la qualité de vie ici est quand même plus agréable qu'au Danemark (sourire). Les gens sont moins froids également. 

Mentalement, je n'étais pas encore conditionné pour le haut niveau 

Ce transfert m'a aussi permis d'évoluer sur le plan personnel. J'en avais besoin, besoin de comprendre certaines choses et d'acquérir une forme de maturité qui me faisait défaut. Je suis arrivé ici seul, ma mère m'a juste aidé à m'installer. Ma famille me rend visite de temps à autre, mais je suis seul à Chypre. Les gens ici sont très accueillants, le club m'a beaucoup aidé, mais ça m'a bien sûr permis de mûrir. 

Tu étais vu comme un grand talent du Standard, mais tu étais critiqué pour un certain manque de constance ... 

Oui, c'est vrai. Ca aussi, j'ai pu y travailler ici, mais les gens ont été très patients avec moi. Au Standard, il y avait un peu plus de pression et d'attentes sur ce point. Mentalement, je crois que je n'étais pas encore conditionné et prêt pour le monde professionnel à l'époque. 

Cette année 2020 avec le Covid-19, comment l'as-tu vécue ? 

Je me suis retrouvé bloqué à Chypre pendant de longs mois. Le championnat était suspendu, j'ai juste pu aller trois semaines en Belgique mais depuis, ça fait environ un an que je ne suis plus retourné. Le club ne veut pas que nous voyagions, ce que je comprends. C'est dur, mais là aussi, c'était une opportunité pour grandir. 

Sousa Campos Danilo

Depuis l'été dernier, vous êtes deux Belges à l'AEL Limassol avec l'arrivée de Danilo, ex-Standard lui aussi. Tu le connaissais ? 

Non, pas personnellement, mais on est rapidement devenus amis et on s'entend très bien, sur et en dehors du terrain. Par contre, il n'a pas vraiment eu besoin de moi pour son adaptation, il a déjà de l'expérience, parle plusieurs langues ... Ca a été assez facile pour lui.

Il a une carrière ... intéressante, débarquait de Biélorussie. Tu imagines ce genre de choses, ou tu n'es pas prêt à aller n'importe où dans ta carrière ? 

Non, j'ai quand même encore des objectifs avant cela, à savoir un club dans un bon championnat européen, mais on ne sait jamais comment une carrière se déroule, et tout dépend toujours des offres. Puis, Danilo a quand même eu une belle carrière, il a bien gagné sa vie !

À court terme, la fin de saison avec Limassol peut mener à un ticket européen voire au titre ...

Le ticket européen est, je pense, déjà dans la poche. Maintenant, ce n'est que du bonus, mais le club a évidemment des ambitions de titre et je l'ai senti dès mon arrivée, le club venait de gagner la Coupe et l'objectif était de regagner le championnat. L'AEL n'a plus été champion depuis 2012. On peut le faire cette saison si on continue comme ça (Limassol est à un point de l'Omonia Nicosie, nda). 

Tu n'as jamais joué l'Europa League, même avec le Standard à l'époque. Est-ce que c'est ton objectif la saison prochaine ? Tu comptes rester à Chypre ? 

Je n'ai jamais joué l'Europe, en effet, et c'est vraiment mon prochain objectif majeur. J'ai encore un an de contrat ici, mon option a été levée par le club, et j'espère bien goûter à l'Europe la saison prochaine. Je sais que des clubs allemands, italiens et même anglais se sont renseignés et que mon profil plaît mais je préfère rester concentré sur les objectifs du club avant de penser à mon futur. 

Tu prends ça comme une petite revanche, d'être parmi les meilleurs buteurs du championnat chypriote, de pouvoir être champion ? 

Non, vraiment, je ne parlerais pas de revanche. J'ai travaillé dur, et cette réussite est une bénédiction. Je suis surtout reconnaissant, envers tous ceux qui m'ont aidé à arriver jusqu'ici et à évoluer. J'ai évolué et j'en suis heureux, mais il n'y a aucun sentiment de revanche quelconque. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos