Nicky Hayen est heureux mais ne perd de pas de vue les barrages : "Nous avons eu de la chance"

Dennis Rosiers depuis Louvain
| 0 réaction
Nicky Hayen est heureux mais ne perd de pas de vue les barrages  : "Nous avons eu de la chance"

L'explosion de joie au coup de sifflet final était significative. Waasland-Beveren avait une jambe et demie en D1B, mais avait encore son destin entre ses mains. Une soirée de football éprouvante mais heureuse pour l'équipe de Nicky Hayen.

Nicky Hayen était immensément soulagé, comme le prouvent les images après le match. Trois quarts d'heure après le coup de sifflet final, l'entraîneur de Waasland-Beveren était remarquablement sobre dans son analyse. "OHL a très bien commencé, après cinq minutes nous sommes déjà passés par le chas de l'aiguille (Sowah a touché la barre, ndlr). Nous étions contents du score à la pause", a déclaré Hayen.

"Comme la semaine dernière, nous étions dans le coup juste en seconde période. Ça aurait pu aller dans les deux sens, mais nous avons eu de la chance aujourd'hui. Cela a été différent plusieurs fois cette saison", a lâché le coach du club waeslandien.

Ce n'était pas académique, mais Waasland-Beveren se battait pour chaque parcelle de terrain. Parce que le troisième but libérateur n'a pas été concrétisé, le match a été très serré jusqu'à la fin. "Je suis très fier de mes garçons. Ils se sont battus avec un grand cœur jusqu'à ce qu'ils tombent littéralement. C'est tout à l'honneur de ce groupe d'avoir été capable de se remettre sur pied après le 1-1 et de continuer à aller de l'avant. Euphorie ? Non, pas du tout, car il y a encore deux matchs importants à venir. Mais le bonheur est bien sûr très grand", a conclu Nicky Hayen.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos