Stanislav Cherchesov à la veille de Belgique-Russie : "Pas favoris ? Ca ne veut rien dire"

Florent Malice
Florent Malice depuis Saint-Pétersbourg
| 0 réaction
Stanislav Cherchesov à la veille de Belgique-Russie : "Pas favoris ? Ca ne veut rien dire"

L'Euro débute demain pour la Belgique, et la Russie reçoit la Belgique à Saint-Pétersbourg. Pas favoris, les Russes voudront cependant briller devant leur public.

Le sélectionneur russe Stanislav Cherchesov a fait le point sur l'état de ses troupes à la veille du premier match de l'Euro pour la Russie, à 22h ce samedi contre nos Diables Rouges. Il a tout d'abord confirmé le test positif d'Andreï Mostovoï (Zenit Saint-Pétersbourg), qui a été remplacé. "Comme Samoshnikov est blessé, c'est Evgueniev qui intègre le groupe", explique-t-il. "Il a fait toute la préparation de l'Euro avec nous. Tous les autres tests sont négatifs". 

Quant à la forme des cadres russes, elle est globalement bonne, à l'exception de l'ailier de Valence Denis Cheryshev, pas encore à 100%. "Mario Fernandes est presque à 100%, il manque encore un peu de rythme à Denis Cheryshev mais il va mieux de jour en jour et se transforme en machine. Ce dont nous sommes très heureux, car c'est un joueur très important", reconnaît Cherchesov. "Bien sûr que la Belgique est favorite, c'est une très bonne équipe. Mais nous devons nous concentrer sur nous-mêmes, ça ne veut rien dire. On travaille diverses tactiques à l'entraînement et on verra bien comment ça se passera". 

La Russie a affronté deux fois la Belgique en qualifications, pour deux défaites assez sèches dont l'une ici même, à la Gazprom Arena (1-4). "C'est une grande équipe", relativise Cherchesov. "Nous avons analysé ces défaites, nous avons travaillé la tactique et c'est un nouveau match". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos