Kristoffer Andersen : "Je n'ai pas hésité longtemps"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Kristoffer Andersen content de faire son retour à Eupen : "Je n'ai pas hésité longtemps"

Kristoffer Andersen : "Je n'ai pas hésité longtemps"
Photo: © photonews

Ce mercredi, Eupen avait annoncé l'arrivée de son nouveau T2. Les Pandas ont retrouvé le chemin des entraînements, avec une première séance ouverte à la presse ce vendredi matin.

Eupen a engagé Kristoffer Andersen comme nouvel entraîneur adjoint. Celui-ci fait son retour au sein du club où il avait débuté sa carrière avant de rejoindre le FC Brussels puis le Borussia Mönchengladbach II. "J'ai été surpris, c'est vrai. Mais dans le monde du football, il faut être préparé. Tout s'est fait très vite en fait. J'ai reçu un appel samedi dernier et nous nous sommes vus lundi. Jeudi, le contrat était signé. Je n'ai pas hésité longtemps, je dois l'avouer. Une très belle opportunité qui va me permettre d'apprendre beaucoup. Puis, je fais mon retour à la maison. Ce matin, j'ai conduit mes enfants à l'école et puis 300 mètres plus loin, j'étais au travail. On ne peut pas rêver mieux", a confié l'adjoint âgé de 35 ans.

Le nouveau T2 ne connaît pas parfaitement la Jupiler Pro League, mais il sait ce dont a besoin le club pour passer une bonne saison. "Même si j'ai passé ces quinze dernières années en Allemagne, j'ai suivi le championnat belge. Je sais ce qu'il faut apporter à l'équipe pour effectuer une bonne saison et obtenir une bonne place au classement", a expliqué l'ancien coach d'Alemannia Aachen.

Andersen Kristoffer
© photonews

Kristoffer Andersen a ensuite évoqué le noyau. "Un groupe de qualité et de très bons jeunes. Il manque encore des joueurs en plus. Certains sont en quarantaine (Sibiry Keita, Isaac Nuhu, Manaf Nurudeen, Ignace N’Dri et Mamadou Koné) et d'autres sont retenus par leur équipe nationale (Smail Prevljak, Carlos Embalo, Emmanuel Agbadou, Silas Gnaka et Edo Kayembe). Tous les joueurs vont-ils rester ? Le marché est assez calme pour l'instant. Le noyau est assez compétitif pour débuter le championnat, aucune crainte à avoir à ce niveau-là", a souligné le Belgo-Danois avant d'évoquer l'entraîneur principal Stefan Krämer. 

"Un jeu à l'allemande avec beaucoup d'intensité et de verticalité. Un jeu rapide et non axé sur la possession. Eupen est une équipe qui joue très bien au football mais il améliorer la récupération. Travailler le pressing et le contre-pressing", a conclu le T2 des Pandas.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos