Interview Hamdi Harbaoui revient sur son passage à Mouscron et évoque son avenir : "Je souhaite relever un dernier défi en Belgique avant de raccrocher les crampons"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Hamdi Harbaoui revient sur son passage à Mouscron et évoque son avenir

Hamdi Harbaoui revient sur son passage à Mouscron et évoque son avenir : "Je souhaite relever un dernier défi en Belgique avant de raccrocher les crampons"
Photo: © photonews

Au mois de janvier dernier, le Tunisien faisait son retour en Jupiler Pro League après avoir signé un contrat d'un an et demi avec Mouscron.

Après avoir résilié son contrat avec Al Arabi (Qatar), Hamdi Harbaoui avait décidé de revenir en D1A du côté de Mouscron. ll s’agissait d’un retour au Canonnier pour l’attaquant tunisien, qui a défendu les couleurs des Hurlus en 2007-2008. "Le sentiment d'échec est présent concernant mes deux passages chez les Hurlus. Il est vrai que le club n'est pas réputé pour être stable et je suis peut-être arrivé à un mauvais moment où il y avait trop de changements. Pourtant j'étais venu pour aider l'équipe à se maintenir mais nous avons raté le coche et gaspillé à des moments importants. J'aurais pu rester dans le Golfe et continuer à gagner plus mais j'avais envie de relever ce challenge et d'aider Mouscron", nous confie le triple meilleur buteur de la D1 belge (2014, 2018 et 2019).

© photonews

L'ancien joueur d'Anderlecht et de Zulte Waregem n'aura disputé que dix matchs (394 minutes de temps de jeu) et marqué deux buts. "Le coach ne me connaissait pas beaucoup et ne m'a pas fait confiance directement. Je débutais à chaque fois sur le banc et disputait de petits bouts de matchs. Puis à la fin du championnat, j'ai été titularisé lors des trois derniers matchs et j'ai marqué deux buts. Le coach était étonné de mes deux prestations. Il s'était arrêté sur mon âge et sur le fait que je revenais du Qatar... J'étais content car je m'étais prouvé que j'avais encore le niveau en plantant contre Bruges et l'Antwerp. Mais triste aussi car c'était trop tard pour Mouscron, le club était relégué", nous souligne le joueur âgé de 36 ans.

Harbaoui Hamdi
© photonews

Quel avenir pour Hamdi Harbaoui ?

Libre de tout contrat, l'attaquant formé à l’ES Tunis cherche un dernier challenge. "J'avais signé un contrat d’un an et demi avec Mouscron, mais en cas de descente, il y avait une clause de rupture de contrat. Je suis donc sans club depuis le 30 juin dernier. J'ai reçu des offres de Turquie et d'Arabie Saoudite pour l'instant, mais j'ai envie de rester en Belgique. Honnêtement, je n'ai plus tellement envie de repartir à l'étranger car je veux rester auprès de la famille en Belgique. Je souhaite relever un dernier défi en Belgique avant de raccrocher les crampons. Je privilégierai l'aspect sportif et non financier. J'ai bien gagné ma vie jusqu'à maintenant, je me montrerai raisonnable. J'ai 36 ans mais je suis encore en forme, je n'entraîne chaque jour avec un préparateur physique privé. Je peux rendre encore de nombreux services à un club de D1A, mais je ne ferme pas la porte à la D1B", a conclu Hamdi Harbaoui.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos