Marc Coucke poursuit à son tour Herman Van Holsbeeck pour fraude

Marc Coucke poursuit à son tour Herman Van Holsbeeck pour fraude

Marc Coucke estime avoir été floué lors de l'achat du RSC Anderlecht, payant plusieurs millions d'euros de plus que nécessaire. La nouvelle direction aurait également été mise dans le dossier Leander Dendoncker.

Herman Van Holsbeeck, actuellement sous les verrous à Saint-Gilles dans l'attente ce lundi d'une première décision le concernant, devrait être poursuivi en justice cette fois par Marc Coucke, nous apprend La Dernière Heure : le propriétaire du RSC Anderlecht estime avoir été floué par l'ancien manager des Mauves, accusé de fraude lors de la revente du club. Coucke aurait, en 2017, payé 5 millions de trop pour le rachat du RSCA, un montant qui aurait en partie (1 million) servi à rembourser l'agent Christophe Henrotay. Celui-ci avait été chargé par Van Holsbeeck de trouver un repreneur et avait amené l'homme d'affaires ouzbek Alicher Usmanov, qui n'était finalement pas venu ; Henrotay avait tout de même réclamé sa commission de 3 millions d'euros. 

Et ce n'est pas tout : Herman Van Holsbeeck, pour rembourser sa dette auprès de l'agent, avait également imaginé un montage lors de la prolongation de contrat de Leander Dendoncker. Henrotay toucherait alors 2 millions d'euros de commission supplémentaires lors de la vente future du médian d'Anderlecht. Dendoncker a quitté Anderlecht pour 13,8 millions d'euros, en 2019, sous la nouvelle direction ; Marc Coucke s'estime donc floué de ces 2 millions dûs à Christophe Henrotay et décidés sous Van Holsbeeck ... pour une commission "fantôme". L'avocat de Coucke, Me Van Steenbrugge, a ainsi annoncé que son client souhaitait récupérer son argent et qu'une procédure serait ouverte. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos