L'Union domine les nominations de la Pro League...mais Anderlecht aurait mérité mieux

L'Union domine les nominations de la Pro League...mais Anderlecht aurait mérité mieux
Photo: © photonews

Les nominations pour le titre de Player of the Year en Pro League ont été révélés. Sans surprise, l'Union Saint-Gilloise domine les débats. Mais le RSC Anderlecht aurait mérité au moins un nominé.

Quatre Unionistes : logique ? 

L'Union Saint-Gilloise a largement dominé la phase classique et n'a pas démérité durant les Playoffs. Ainsi, même sans titre au bout, on ne peut pas vraiment reprocher à la Pro League d'avoir nominé quatre joueurs de l'USG. Pouvait-on vraiment départager Deniz Undav (26 buts, 13 assists) et son compère Dante Vanzeir (14 buts, 10 assists) ? Leur duo a été le moteur offensif de la saison unioniste.

Undav
Vanzeir

Impossible également de ne pas nominer Casper Nielsen (7 buts, 6 assists), qui figurera à coup sûr dans le onze type de la saison. Le Danois a éclaboussé la D1A de son talent. Quant à Teddy Teuma, il est la preuve qu'un milieu de terrain plus discret, mais tout aussi élégant est indispensable à une équipe : capitaine et âme de l'Union, il n'a pas volé sa nomination (6 buts, 9 assists tout de même !). Si quatre Unionistes devaient être nominés, voilà bien les quatre à choisir. 

Deux Blauw & Zwart, oui, mais ceux-là ? 

Le champion se devait d'être bien représenté, et la Pro League n'a pas vraiment opté pour des nominations très polémiques. Charles De Ketelaere est incontestable et a confirmé cette saison qu'il était l'un des meilleurs joueurs du championnat, passant un palier avec 14 buts. Comme d'habitude, Hans Vanaken a été régulier, et termine la saison avec des chiffres enviables (11 buts, 9 assists).

De Ketelaere Charles

Mais on imagine bien que Noa Lang aura à redire à son absence. Un peu irrégulier, le Néerlandais aura tout de même par moments impressionné, et espérait bien décrocher le Soulier d'Or. Paie-t-il son attitude ? Ce serait regrettable. Dans un autre registre, la saison XXL de Mats Rits, notamment dans les derniers mois de la phase classique, auraient pu lui valoir une nomination symbolique devant Vanaken, plus habitué de ces distinctions individuelles. Mais une blessure qui l'a privé des matchs décisifs en Playoffs l'a peut-être écarté.

Michael Frey paie sa fin de saison anonyme

Le second meilleur buteur du championnat n'est donc pas nominé. Si l'Antwerp n'a certainement pas brillé par ses individualités flamboyantes cette saison, Michael Frey pouvait tout de même espérer être repris, même si son total de 22 buts est un peu gonflé par un improbable quintuplé face au Standard. Le Suisse n'a connu qu'une vraie grosse panne : dans les derniers mois de compétition. Aucun but dans les quatre derniers matchs de phase classique, quand l'Antwerp tremblait pour sa place en top 4, et pas de but avant que cela soit à peu près pour du beurre en Playoffs. 

Butez Jean
© photonews

À l'inverse, Jean Butez est le seul gardien nominé et le mérite bien. Si Anthony Moris détient le record de cleansheets, c'est bien l'ancien de Mouscron qui a paru le plus impressionnant et régulier cette saison, et semble avoir un plafond insoupçonné. 

Christian Brüls... ? 

Il y a peu à dire sur les autres nominés : Junya Ito, meilleur passeur du championnat, a tiré le jeu offensif du Racing Genk vers le haut et est le seul à pouvoir briller en toutes circonstances, là où Paul Onuachu peut offrir des prestations calamiteuses et Théo Bongonda alternait entre banc et terrain malgré ses belles statistiques. Tarik Tissoudali est incontestable, et même un candidat pour le podium du trophée (derrière, probablement, deux Unionistes). Xavier Mercier est l'un des meilleurs milieux de terrain de Belgique, et le prouve chaque année.

© photonews

Une question demeure, et nous nous la posons sans vouloir manquer de respect au joueur, qui reste très apprécié : que fait Christian Brüls parmi les nominés ? Auteur d'une bonne saison, avec 7 buts et 6 assists, une saison qui a rappelé pourquoi il avait à l'époque décroché un beau transfert en Ligue 1, l'élégant trudonnaire paraît cependant bien derrière de nombreux autres candidats. Rien que dans les "petits" clubs, des joueurs comme Jean-Luc Dompé ou Rabbi Matondo paraissaient bien plus méritants. 

Où est Joshua Zirkzee ?

La présence de Brüls paraît d'autant plus surprenante que le troisième du championnat, contrairement au quatrième, au cinquième et au sixième, ne compte aucun joueur dans les nominés. Joshua Zirkzee, avec 16 buts et 11 passes décisives, était un choix évident, qui ne souffrirait absolument aucune contestation. L'irrégularité du Néerlandais a agacé, mais dans les bons jours, il est parmi les meilleurs joueurs du championnat sans aucun doute.

Zirkzee

C'est peut-être bien le seul Mauve à pouvoir d'ailleurs être considéré comme un choix évident. La seconde moitié de saison de Sergio Gomez l'exclut des options (et l'Espagnol est nommé parmi les meilleurs jeunes). Mais si Christian Brüls est nominé...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus de news

Plus de news