Le président de Leeds était prêt à payer plus cher que Milan pour De Ketelaere : "Nous avions un accord"

Antoine Bourlon
| 0 réaction
Le président de Leeds était prêt à payer plus cher que Milan pour De Ketelaere : "Nous avions un accord"

Plusieurs clubs se sont disputés CDK, finalement parti vers l'AC Milan.

Accordant un entretien pour The Athletic, le président de Leeds Andrea Radrizzani s'est confié sur l'échec du transfert de Charles De Ketelaere. Il dit regretter que CDK n'a pas choisi son club, alors qu'il était plus proche d'un transfert ce qu'on pouvait croire. 

"Il était notre cerise sur le gâteau, notre joueur spécial", explique-t-il. "Mais nous étions en compétition avec l'AC Milan. Ils ont gagné le titre et vont jouer en Ligue des Champions." 

"Le fait qu'il ait regardé notre documentaire et qu'il ait été à 50-50 entre Milan et Leeds pendant une période me rend fier que nous soyons dans la bonne direction", poursuit-il. "J'aurais peut-être dû aller en Belgique 10 jours (plus tôt) pour conclure l'affaire. Nous avons eu une période où je savais que le Milan dormait à cause du changement de propriétaire et j'ai hésité. Nous étions d'accord avec Bruges pour 40 millions d'euros."

De Ketelaere aurait donc pu rapporter 40 millions d'euros à Bruges, plus que les 35 millions (+ bonus) qui seront déboursés par le Milan. Néanmoins, et comme il l'a répété lors de sa présentation, il ne voulait que rejoindre le club lombard. Pas de regrets à avoir, donc, pour Radrizzani...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus de news

Plus de news