Anderlecht va opérer des changements au sein de son académie

Johan Walckiers
Johan Walckiers
| 0 réaction
Anderlecht va opérer des changements au sein de son académie
Photo: © photonews

Après le mercato hivernal, Jesper Fredberg commencera à travailler sur l'académie des jeunes. Le directeur général des sports se rend compte qu'il y a beaucoup de travail à faire là aussi. Non seulement en termes d'infrastructure et d'organisation, mais aussi en termes de mentalité.

On l'entend depuis un moment déjà à Neerpede : les jeunes joueurs commencent à être de plus en plus capés au fur et à mesure qu'ils sont désignés comme la bouée de sauvetage d'Anderlecht. C'est peut-être vrai, mais cette mentalité n'est pas celle que souhaite le nouveau boss danois. Depuis plusieurs semaines, il reçoit également les demandes et les attentes des joueurs dont le contrat arrive à échéance. 

Là aussi, il a fait les gros yeux. Des gars qui n'ont encore rien prouvé demandent des contrats professionnels que des joueurs du KV Courtrai, par exemple, n'obtiennent même pas. C'est l'une des erreurs commises par Marc Coucke lorsqu'il est entré au club. Une douzaine de jeunes joueurs ont immédiatement reçu des contrats professionnels. C'est devenu un peu le monde à l'envers. Un contrat professionnel n'est plus une récompense pour un bon travail, mais un cadeau pour avoir envie de rester.

Un défi de taille

C'est l'un des changements de mentalité que Fredberg veut opérer : si les jeunes joueurs ne sont pas satisfaits de ce qu'ils ont ou obtiennent, ils sont autorisés à partir. Jouer dans l'équipe A d'Anderlecht doit devenir l'objectif des jeunes talents de l'académie. Et ils sont invités à faire quelques sacrifices pour cela. 

Ceux qui ne veulent pas, peuvent partir. Romelu Lukaku, Youri Tielemans... tous auraient pu aller dans de grands clubs européens à l'âge de 13-14 ans. Ces garçons ont choisi de percer et d'éclore au sein de leur club. A l'époque - et ce n'est pas si loin - c'était aussi l'aspiration de la plupart des joueurs d'Anderlecht. 

Apparemment, le respect des formateurs et du personnel d'encadrement est désormais parfois bien loin. Elle devra être reconstruite, car de nombreux jeunes joueurs ont été transférés trop tôt vers l'équipe A ou les équipes de jeunes supérieures. Ce n'est plus tenable. Il y a parfois des jeunes de 15 ans qui jouent avec les U18. Ou même avec l'équipe U23 en D1B. A cet âge, c'est sauter trop d'étapes. Anderlecht doit rapidement se réorganiser.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Walfoot.be

Plus de 7822 fans de football se sont déjà inscrits!

Avec la newsletter de Walfoot, vous recevez quotidiennement toutes les dernières news foot concernant vos équipes, compétitions et joueurs favoris, dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news