"Ils n'y croyaient pas" : comment le Standard est passé à côté de Timothy Castagne

"Ils n'y croyaient pas" : comment le Standard est passé à côté de Timothy Castagne

Voilà déjà dix ans que Timothy Castagne a intégré l'équipe première à Genk. Le natif de Virton peut être fier du chemin parcouru.

Timothy Castagne est aujourd'hui une référence comme arrière droit. Mais après avoir été formé jusqu'en U17 à Virton, le Gaumais a un peu tâtonné avant de finalement signer à Genk.

L'épisode date de 2011 et a surpris Thierry Verjans, interrogé par l'ACFF : "Ne pas se retrouver dans un grand club avec les qualités de Castagne était surprenant. La Belgique était un pays : aller scouter à Virton, ce n'était pas très loin". 

"Je l'ai connu à 16 ans, il était à Foot Elite Liège. Ce sont des gamins qui ont un statut d'élite et qui peuvent bénéficier grâce à ce statut de cours de football. Je les dispensais avec Gaëtan Englebert (aujourd'hui au RFC Liège)" recontextualise Verjans, qui n'avait pas encore rejoint le Standard comme directeur du centre de formation.

Castagne longtemps sous-estimé en Belgique ?

Pour lui, les qualités de Castagne étaient déjà évidentes : "Il était au-dessus du lot. Il avait un grand potentiel mais aussi un comportement très adulte, mature, il était à l'écoute. Bravo au Foot Elite car c'est quelqu'un qui aurait pu passer à travers les mailles du filet'.

L'actuel Diable Rouge semblait donc déjà disposé à connaître une grande carrière. Mais il a dû rallier le Limbourg pour percer : "C'était surprenant de le voir partir à Genk : le Foot Elite se donnait à Ougrée, à trois kilomètres de Sclessin. Le Standard n'y croyait pas. Quand on voit son parcours aujourd'hui, c'est interpellant. Il a sûrement été très bien conseillé pour finalement connaître une carrière où il joue partout où il passe". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news