Interview: Reynald De Baets "Un projet en Belgique pourrait m'intéresser"

par Olivier Baute
Date
0 réaction

La rédaction a rencontré cet entraîneur français, ancien joueur de haut niveau, résidant en Belgique.

- WF : Bonjour Reynald. Vous êtes une figure connue dans le Nord de la France, mais moins connue en
Belgique. Pouvez-vous nous conter en quelques lignes votre parcours ?

J'ai fait toute ma préformation et formation dans des clubs de ligue de la région de Tourcoing. Victor Duruy, A.S.Tourcoing et A.SJ.M. Tourcoing, club où à 17 ans, j'évoluais en équipe première. Je suis arrivé jusqu'en Division d'Honneur (DH) avec cette même équipe. J'ai ensuite rejoint Wasquehal à 21 ans, club évoluant alors également en DH, pour y rester joueur pendant 17 saisons.

Grimpant tous les échelons nationaux jusqu'en Ligue 2 durant six ans.  Nous avons également eu l'occasion de disputer des matches de Coupe de la Ligue et de Coupe de France jusqu'en seizième de finale. J'ai ensuite stoppé ma carrière à 38 ans après avoir connu cinq montées et deux descentes avec ce club. J'ai été le capitaine de Wasquehal durant dix saisons et j'ai stoppé ma carrière de joueur en 2005, devenant entraîneur à partir de 2006.


- WF : La fin de l'histoire d'amour avec le club de Wasquehal a été difficile ?

J'ai été entraîneur de Wasquehal durant trois saisons. Les entraîneurs se succédaient au club depuis près de dix ans sans résultats.  Au terme de la première saison, nous avons été promu en CFA avec beaucoup de jeunes, mais la perte de certains joueurs et le manque de moyens financiers nous ont empéchés de nous y maintenir. 

J'ai remis ma démission après mûre réflexion, mais tout de même avec un certain pincement au coeur vu mon passé dans ce club. Mon objectif était de faire remonter Wasquehal à une place qu'il méritait, mais certaines personnes sont arrivées avec le seul désir de mettre leurs amis en place. Cela ne cadrait plus avec mon amour du maillot et mon souhait de réussir un projet commun. Un travail de trois ans a été mis à mal en raison de l'incompétence et de la malhonnêteté de ces personnes. Mais, la page est à présent tournée et je suis prêt à me relancer dans un nouveau projet.

- WF : Vu la proximité, un projet en Belgique vous intéresserait-il ?

Oui, un projet en Belgique m'intéresse fortement. D'une part parce que je réside depuis douze ans entre Courtrai et Mouscron et que j'ai beaucoup d'amis ici.  Des joueurs avec qui j'ai joué ou que j'ai entraîné proviennent de Belgique et et je connais donc le football belge.

Ce qui m'attire également, c'est la découverte d'une autre mentalité. Une autre culture par rapport à la France et j'ai besoin de découvrir autre chose après avoir passé 21 ans dans le même club.

- WF : Que pensez-vous des déboires du football belge à l'heure actuelle ?

Je ne porterais pas de jugements sur le football belge. Mais le manque de moyens financiers, les mauvais résultats de la sélection font tomber les gens dans une psychose négative alors que l'on peut s'apercevoir qu'il y a de très bons jeunes qui s'exportent. Pour moi, "l'union fait la force" et ce n'est pas l'image que l'on a de l'extérieur en raison des problèmes du football belge.

- WF : Les joueurs français ont la cote aussi bien parmi l'élite que dans les divisions inférieures. Comment pouvez-vous expliquer ce fait ?

La proximité de la France est un atout essentiel pour le football belge. La formation des jeunes joueurs est très complète et les clubs belges récupèrent souvent des joueurs avec un bagage technique et tactique, sortant pour la plupart de club professionnels, mais qui n'ont pas le niveau pour évoluer en Ligue 1 ou 3. D'excellents joueurs préfèrent jouer au plus haut niveau à l'étranger plutôt que d'évoluer en Ligue 2 française. De plus, le niveau français augmente depuis quelques années et les joueurs de National préfèrent venir dans des clubs de D2 en Belgique plutôt que de rester en France.


Intéressé par le profil de Reynald De Baets ?

Vous pouvez prendre contact par téléphone au 0496/106209.

- Obtention du brevet d'état 1er degré spécifique football en 1993.
- Obtention du D.E.F. (diplôme d'entraîneur de football) en mars 2008 (équivalent au diplôme UEFA A en Europe)

- Joueur à Victor Duruy, A.S.Tourcoing et A.SJ.M. Tourcoing de 1974 à 1988 avec trois montées successives de la Régional à la Division d'Honneur.
- Joueur à l'E.S Wasquehal de 1988 à 1995, cinq montées et deux descentes avec ce club. A disputé 140 matches en Ligue 2 de 1997 à 2003. Capitaine durant dix saisons.
- Entraîneur à l'E.S Wasquehal de 2006 à 2008 en CFA et en CFA2, une montée et une descente.



Commentaires 0 réaction



AddToAny
Il n'a pas encore de réactions
Voir aussi