Impossible de construire une équipe en Belgique
Dirk Diederich
| 0 réaction
Impossible de construire une équipe en Belgique
Photo: © SC

Ariel Jacobs, l'entraineur du RSC Anderlecht, se réjouit des performances de ses jeunes mauves. Cependant, il reste sceptique quant à l'avenir de cette équipe où Cheikhou Kouyate pourrait devenir Diable Rouge.

Lors d'une interview accordée au journal Het Laatste Nieuws, Ariel Jacobs ne cache pas qu'en début de saison, il était sceptique quant aux possibilités de son équipe. "L'été dernier, quand le club décida de miser sur les jeunes, je n'aurais jamais osé penser qu'Anderlecht puisse aller aussi loin" avoua le mentor bruxellois.

Et d'ajouter : "Nous avons eu la chance que toutes nos jeunes pousses (Kouyate, Sare, Lukaku, Mazuch, etc.) avaient la mentalité adéquate. Ils restent humbles, ils veulent apprendre et travailler et aucun d'eux n'a pris le gros cou. Cependant, pour parler crûment, ça me fait une belle jambe. Car en Belgique il est impossible de construire une équipe. Si l'un de ces jeunes devait jeudi livrer le match de sa vie à Bilbao, dès vendredi, les grands clubs se manifesteraient".

Parmi ces jeunes talents, Cheikhou Kouyate, âgé de 20 ans, est en train de crever l'écran par son talent insolent. Le jeune médian envisage la naturalisation belge qui lui permettrait de postuler pour les Diables Rouges. Il remplit en effet toutes les conditions d'une naturalisation rapide puisqu'il habite en Belgique depuis plus de trois ans déjà. Selon son conseiller juridique, la procédure devrait donc être rapide.
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos