Prés. : Portugal : Cristiano Ronaldo seul au monde ?
Henri Autelet
| 0 réaction
Prés. : Portugal : Cristiano Ronaldo seul au monde ?
Photo: © SC

Le parcours de la "Selecçao das quinas" en Afrique du Sud dépendra en grande partie de l'état de forme de sa super star.

Description en quelques lignes

Il n’est guère utile d’entrer dans une longue description du Portugal, puisque tout le monde ou presque le connaît. Quelques précisions tout de même sur cette république : une population estimée à 10,7 millions d’habitants, une superficie trois fois plus grande que la Belgique (92 000 km2), et des archipels. Avec notamment les Açores et Madère, dont est originaire Cristiano Ronaldo. Né à Funchal, la star portugaise a forcément été très marquée par la catastrophe naturelle qui a touché l’île de Madère récemment.

 

Son passé en Coupe du monde

Lors de la dernière édition du Mondial, en Allemagne, la « Selecçao das quinas » avait réussi à se hisser dans le dernier carré. Se payant au passage le scalp de l’Angleterre et des Pays-bas. Rien que ça ! Bien plus tôt, en ’66, la sélection emmenée par le légendaire Eusébio avait créé la surprise lors de leur première participation à la Coupe du Monde. Privée de finale par l’Angleterre mais finissant sur le podium à l’époque.

 

Ses forces

Dans cette rubrique, il y a forcément un joueur qui saute aux yeux. C’est Cristiano Ronaldo, l’une des super stars du Mondial. Dès que la sélection lusitanienne sera de sortie, tous les regards seront tournés vers le milieu offensif du Real, auteur d’une saison pleine avec le club merengue et très impliqué lorsqu’il s’agit de défendre les intérêts de son pays natal. S’il n’a pas laissé trop de forces dans la bataille (perdue) pour le titre en Liga, l’ancien Mancunien (25 ans) pourrait être le grand acteur de la compétition. 

 

Ses faiblesses

On pointera le secteur défensif. Parce que Pepe, censé être le patron de la défense portugaise, se remet seulement d’une grave blessure au genou, qui l’a tenu éloigné de toutes compétitions durant de longs mois. Dans quelle mesure le défenseur central du Real aura-t-il récupéré, ce sera l’une des clés de l’efficacité de la défense. Autre faiblesse, aux avants postes, l’absence de Nani, qui a dû déclarer forfait en dernière minute. Une grosse tuile, tant le milieu offensif de ManU est capable de faire la différence dans les grands moments. Il l’a notamment prouvé en Ligue des champions lors de la saison écoulée.    

 

Son sélectionneur


Carlos Queiroz
n’est pas (encore ?) un grand coach mais ce n’est pas non plus n’importe qui, le sélectionneur lusitanien. Le très haut niveau, il connaît bien. Puisqu’il a longtemps bossé à ManU, comme assistant de Ferguson. Et au Real, comme entraîneur principal durant quelques mois. Après sa courte expérience dans le club madrilène, où ses compétences ont été remises en question par certains observateurs, Queiroz est revenu à Old Trafford. Avant de prendre la tête de la sélection nationale, qu’il a difficilement qualifié pour le Mondial – via les barrages, l’emportant face à la Bosnie. 

 

Pronostic


Il ne faut pas se leurrer, le parcours des Portugais dépendra en grande partie de l’état de forme de leur maître à jouer Cristiano Ronaldo. Si ce dernier est en forme, à l’image de sa saison dans le championnat espagnol où il a tout de même planté 26 buts, le Portugal pourrait faire partie du dernier carré. Mais avant tout, il faudra s’extirper du groupe de la mort, lors de la phase de poules. Face au Brésil et à la Côte d’Ivoire, ce sera déjà deux finales avant la lettre.  

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos