Le Brussels disjoncte comme certains de ses joueurs
Dirk Diederich
| 2 réaction
Le Brussels disjoncte comme certains de ses joueurs
Photo: © SC

Rien ne va plus au Brussels qui a laissé filer dans les quatre dernières minutes une victoire qui lui semblait pourtant promise. Pire même : des joueurs en seraient venus aux mains au retour dans les vestiaires.

Alors que le Brussels menait 2-1 contre Lommel à cinq minutes de la fin, en trois petites minutes, les Bruxellois sont passés du paradis en enfer. Une perte de balle coupable de Mohamed Aoulad qui venait de monter au jeu permit aux Limbourgeois d'inscrire le but de la victoire.

Au retour dans les vestiaires, certains joueurs Bruxellois s'en seraient pris verbalement au jeune remplaçant qui pour toute réponse aurait fait parler ses poings, flanquant au passage un coup au visage à Kevin De Broyer.

Commentant l'incident dans Het Laatste Nieuws, l'entraineur Chris Van Puyvelde déclarait : "Aoulad a été interpelé par un équipier qui lui a imputé la responsabilité de la défaite contre Lommel. ce n'est évidemment pas la tâche de ce joueur, mais il est inacceptable qu'Aoulad se venge avec ses poings. Ni le staf, ni le club ne peuvent l'accepter. Dans les prochains jours, nous verrons quelle sanction nous infligerons à Aoulad".
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos