Eisden a donné tout ce qu'il a pu
Olivier Baute
| 0 réaction
Eisden a donné tout ce qu'il a pu
Photo: © SC

La fatigue due à l'accumulation de matches depuis six semaines a été fatale aux joueurs limbourgeois.

Accroché 1-1 à domicile par le RC Malines lors de la manche aller, le Patro Eisden n'est pas parvenu à inverser la tendance ce dimanche en terre malinoise. Le stade Oscar Vankesbeeck comptait plus de 3.000 spectateurs dans ses travées pour cette demi-finale retour et la rencontre s'est révélée passionnante de bout en bout, chaque équipe jouant le jeu.

Eisden se montrait le plus dangereux en début de rencontre, mais abusait du jeu long alors que son point fort est justement le jeu court en combinaisons. A la 12ème, un beau mouvement permettait à Ryani de tenter sa chance. Malines ripostait six minutes plus tard d'une belle manière, mais Debaty sauvait les meubles. Stefani et Regales manquaient ensuite la cible alors que Malines touchait le cadre quelques minutes avant la pause.

Coup dur pour les visiteurs à la 55ème avec l'exclusion pour deux cartes jaunes d'un défenseur. Malgré ce nouvel avatar, Eisden ne baissait pas le pied. Gueroui armait une frappe bien captée par le portier malinois. Le Racing n'était pas en reste et mettait Debaty à contribution à deux reprises en quelques minutes à l'approche du dernier quart d'heure. La fatigue se faisait de plus en plus ressentir dans les rangs visiteurs, l'accumulation de rencontres, treize en six semaines, alors que Malines n'en a disputé que la moitié, étant préjudiciable. Regales criait au penalty à la 83ème après avoir été retenu dans le rectangle, mais l'arbitre restait de marbre. A la 92ème, Malines, déjà qualifié en cas de 0-0 final, portait le coup fatal en inscrivant l'unique but du match. Les fumigènes sortaient des tribunes et tombaient à proximité de Debaty, mettant ainsi à mal un possible retour du Patro dans la rencontre.

Malgré cette élimination et la désolation dans les rangs des joueurs et du staff, il faut féliciter le groupe et notamment ses joueurs francophones, Clerbois, Boumedienne, Bourhiss et Debaty pour leur belle saison.

 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos