Charleroi pas encore qualifié
Redaction
| 0 réaction
Charleroi pas encore qualifié
Photo: © Photonews

Charleroi s'est rapproché du sacre dans son groupe grâce à une victoire contre Malines (2-0). Courtrai a également remporté son match contre le Cercle de Bruges. La finale de la semaine prochaine Courtrai-Charleroi vaudra le coup d'œil.

Rencontre importante pour le Sporting de Charleroi. Si les Carolos s'imposaient et que Courtrai perdait des points contre le Cercle de Bruges, Charleroi pouvait d'ores et déjà sabrer le champagne. Felice Mazzu remettait le même onze de base, à une exception près puisque Kebano effectuait sa rentrée. Saglik devait se satisfaire d'une place sur le banc. Du côté malinois (condamné à un 6 sur 6), l'infirmerie est bien remplie: Legear, Musonda, Van Loo, Enevoldsen, Destorme en Vandamme étaient absents. Juste avant le début de la rencontre, Sébastien Dewaest recevait le Zèbre d'Or, récompensant la saison du défenseur central. 

Après un début de match manquant de rythme, Biebauw offrait la première occasion du match aux Zèbres à la 24e minute. Le portier malinois laissait filer entre ses mains un centre de Kebano, mais Tainmont manquait sa reprise devant le but vide. Il était certes gêné par deux défenseurs malinois. Cette occasion avait pour effet de réveiller les ardeurs des 22 acteurs. Le Kavé réagissait à la demi-heure. La frappe à ras de terre de Trajkovski obligeait Mandanda à se détendre. Le macédonien remettait le couvert une minute plus tard, mais Mandanda effectua une parade dans les airs de très grande classe. Le portier carolo confirmait son retour en forme depuis quelques semaines et sauvait son équipe par deux fois en deux minutes. 

Décidemment, Charleroi n'arrivait plus à sortir. Isolé sur le flanc droit, Cordaro offrait un service parfait pour Kosanovic au petit rectangle, mais c'était sans compter sur l'intervention de Martos qui permit à Mandanda de s'emparer du ballon. A la 37e minute, Charleroi parvenait à sortir la tête de l'eau. François arrachait un ballon pour le céder à Kebano qui lançait à son tour Cédric Fauré dans la profondeur. L'attaquant français se retrouvait en face à face avec Biebauw, mais Fauré, moins adroit devant le but depuis son triplé face à Cercle de Bruges, n'arrivait pas à cadrer. Superbe occasion pour les Carolos.

Juste avant la mi-temps, Dewaest reprenait victorieusement le corner de Kebano tiré au premier poteau (1-0, 45e). Franky Vercauteren n'était pas content sur ce but car le temps additionnel était dépassé d'une minute. Les Carolos regagnaient le vestiaire avec un avantage pas tout à fait mérité puisque les Malinois proposaient les meilleurs mouvements, mais Charleroi s'est montré comme d'habitude dans ces play-off 2 très efficace.

La seconde mi-temps démarrait sur un meilleur tempo. Durant le premier quart d'heure, les deux gardiens se mirent en évidence, respectivement sur des frappes puissantes de Fauré (Charleroi) et de Claeys (Malines). A la 66e minute, François surmontait une sortie de Biebauw mais son ballon passait au-dessus de la cage. A la 75e minute, Tainmont parvint à se dégager du marquage de Van Damme, pour armer une frappe croisée, magnifiquement détournée du bout des doigts par Biebauw

Cinq minutes plus tard, Fauré manquait clairement l'occasion de tuer tout suspens, mais son envoi manquait de détermination et Biebauw pouvait une nouvelle fois s'illustrer. Finalement, ce n'était que partie remise pour le Français puisque ce dernier convertissait un pénalty, du plat du pied, suite à une faute de Kovanovic sur Ngongala (2-0, 83e). Le bras du défenseur malinois atterrissait dans le visage du jeune feu follet carolo. Peu après ce but, Malines se retrouvait à dix. Van Lerberghe fut exclus pour une solide faute, les deux pieds en avant, sur Marcq. Le jeune espoir malinois venait de monter sur le terrain. Dans les arrêts de jeu, le réserviste Kumédor inscrivait le troisième but de la tête suite à un corner (3-0, 90e). A noter encore la bonne rentrée de Saglik et Ngongala. Les deux remplaçants ont également eu l'occasion d'en inscrire un but. Saglik voyait sa frappe détournée par Biebauw tandis que le lob de Ngongala était trop court.

Très belle victoire de Charleroi qui n'est pas encore qualifié puisque Courtrai a atomisé le Cercle de Bruges (0-4). Lors de la dernière rencontre, Charleroi n'aura besoin que d'un point pour se qualifier.

Les compositions

Charleroi: Mandanda, Dewaest, Tainmont, Martos, Willems (82e Saglik), Marinos, Faure, Francois, Marcq (89e Kumédor), Tormena, Kebano (72e Ngongala)

Malines: Biebauw, De Witte, Bateau, Van Damme (84e Van Lerberghe), Junker, De Petter (84e Rits), Claeys, Trajkovski, Cordaro, Kosanovic, Obradovic

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos