Anderlecht domine Galatasaray (2-0) et s'assure d'un hiver européen !
Edgar Makanga
Edgar Makanga
| 0 réaction
Anderlecht domine Galatasaray (2-0) et s'assure d'un hiver européen !
Photo: © photonews

Mercredi soir, pour le compte de la 5e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions, Anderlecht s'est imposé face au Galatasaray, grâce à un doublé de l'excellent Chancel Mbemba (44e et 86e). Mathématiquement assuré de la 3e place du Groupe D, le Sporting passera bien l'hiver européen !

À Anderlecht, Edgar Makanga

Aucune surprise dans le onze de base des Bruxellois. En effet, Besnik Hasi pouvait aligner son équipe-type, avec notamment la présence confirmée de Steven Defour. Même constant dans la composition stanbouliote, où l’on retrouvait les vedettes Muslera, Melo, Bruma, Sneijder, Altintop, ou encore Burak Yimaz.

La première période, à l’apanage d’Anderlecht, fut peu fertile en occasions. Pourtant dès la 2e minute, sur un centre de Vanden Borre, la tête de Mitrovic filait de peu au-dessus. Ensuite, ce fut au tour de Conte de déborder et de centrer en direction de l’attaquant serbe qui, après s’être débarrassé de Chedjou, croqua sa reprise (10e).

Si la première période fut anderlechtoise, la seconde fut stanbouliote

Le Sporting poursuivait sa domination mais sans pour autant mettre en danger la cage de Muslera. Les Turcs, eux, parvenaient difficilement à s’approcher du domaine de Proto, malgré les velléités de Bruma sur son flanc gauche. 

À la demi-heure de jeu, un coup-franc de Tielemans fut difficilement repoussé des poings par le portier visiteur. En face, il a fallu attendre la 34e minute pour assister au premier réél danger turc, avec un coup-franc de Sneijder qui avait laissé Proto sans réaction. Mais fort heureusement, l’envoi du Néerlandais terminait sa course à côté de la lucarne. Dans la foulée, sur la contre-attaque, Steven Defour trouvait le poteau (34e).

À la 44e minute, le Sporting parvenait à trouver la faille. Sur un centre d’Ibrahima Conté, dévié de la tête par Dennis Praet, le heading plongeant de Chancel Mbemba, isolé au petit rectangle, délivrait le Parc Astrid (1-0).

Au retour des vestiaires, on assistait à un tout autre scénario. Les Turcs, qui n’avaient plus rien à perdre, se décidèrent à afficher un visage résolument offensif. Ainsi, Silvio Proto fut davantage mis à contribution, sur un coup-franc de Selcuk Inan (54e), sur une reprise à bout-portant de Burak Yilmaz (59e), ainsi que sur une tentative d’Altintop (60e) suivie d’une tir non-cadré d’Alex Telles.

À la 76e minute, Burak Yilmaz s'échappait dans le dos de Mbemba avant de lober le portier. Le cuir rebondit sur la barre transversale : le Gala avait sans doute laissé passer sa dernière chance.

Car les Anderlechtois, eux, ont retenu les leçons des premiers matches de cette Ligue des Champions, en faisant preuve de réalisme. En effet, à quatre minutes du terme, Chancel Mbemba, à nouveau lui, se trouvait à la bonne place pour reprendre un coup-franc de Tielemans repoussé par Muslera (2-0).

La messe était dite ! Le Sporting s'assure mathématiquement de la troisième place du Groupe D, et ce, avant même la 6e et dernière journée de la phase de groupes. Les Bruxellois passeront bel et bien l'hiver européen, en participant à la mi-février aux seizièmes de finale de l'Europa League. Qui sait, peut-être en compagnie du Club Bruges, du Standard et/ou de Lokeren ?

 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos