Interview Serwy veut se relancer en Islande : "Content de signer ici"
Brandon Lattuca
| 0 réaction
Serwy veut se relancer en Islande : "Content de signer ici"
Photo: © SC

Un éternel espoir du football belge qui n'a pas dit son dernier mot. Jeremy Serwy signe en Islande mais garde des ambitions.

Formé au Standard de Liège et viré pour une bêtise à l’école, Jeremy Serwy (23 ans) fait partie des éternels espoirs du foot belge. Partout où il a joué (Standard, Charleroi, Zulte Waregem, Dortmund B et Ujpest), il a marqué. Pour toutes les couleurs qu’il a portées, il a délivré des passes décisives. Mais dans toutes les villes qu’il a connues, un obstacle l’a bloqué. 
 

Se relancer après une année sans jouer

 
Mercredi, le FH Hafnarfjördur en Islande, a officialisé son arrivée. Il va tenter de se relancer après une année pourrie à Ujpest, où Roderick Duchâtelet l’a fait signer sans en parler à l’entraîneur du club. Au centre d’une querelle président-coach, il a perdu un an sur le banc.
 
"Je suis content de signer ici. Je suis arrivé il y a un mois, j’étais bien, le temps n’est pas un problème pour moi (rires). J'ai eu un bon feeling, je ne pouvais pas dire non! Les gens ici sont vraiment sympas et en ce qui concerne l'aspect sportif, il y a de l'intensité aux entraînement, le club est professionnel", a-t-il déclaré à un média islandais.
 
Duchâtelet a dit qu'il voulait me relancrer mais le coach ne me voulait pas
 
"Avant la fin de la saison, alors que j’étais à Dortmund, j’ai eu des contacts avec Roderick Duchatelet. Il me disait qu’il voulait me relancer en Hongrie, en imaginant un retour au Standard, ensuite. Après, je signe là-bas, et j’apprends que le coach ne me veut pas. Il me parlait mal, c’était surréaliste. J’ai été trouver le président en lui disant que je vivais des choses incroyables", explique le joueur.
 
Et là, la réponse du président le révolte. "Je sais, il ne te voulait pas, il est fâché", lui aurait-il avoué. Résultat, Jeremy Serwy ne participera qu’à trois matchs de coupe en une saison : "J’ai joué les trois matchs de coupe et j’ai toujours assuré. Lors du premier, j’avais inscrit un but et donné une assist." Désireux de partir en hiver, il n’a pas trouvé de point de chute intéressant : "Tout ce qu’on me proposait, c’était de casser mon contrat. Je ne l’ai pas fait, sans savoir si je pourrais retrouver un club rapidement. J’avais une proposition en D4 allemande, mais ça ne m’intéressait pas."
 
C’est donc avec regrets que l’ex-joueur de Dortmund ira au terme de son contrat, apprenant à mieux connaître le football hongrois. Désormais, il espère se relancer pour, à l'avenir,  un signer dans un grand championnat européen.
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos