Ces Diables Rouges que vous avez oubliés
Emilien Hofman
Emilien Hofman
| 0 réaction

Les Diables Rouges qui ne resteront pas dans les annales

Ces Diables Rouges que vous avez oubliés

Actuellement, tous les Diables Rouges présents sont considérés comme des stars au moins en Belgique, mais plus généralement à travers l'Europe. Mais quand l'équipe belge traînait derrière l'Ouganda et la Macédoine au classement FIFA, certains joueurs qu'on n'attendait pas ont porté le même maillot.

Le plus emblématique de la période noire des Diables Rouges :

Luigi Pieroni

Ceux qui ont profité de la Kirin Cup, cette compétition qui ne sert qu'à offrir des sélections :

Faris Haroun, Joachim Mununga et Kevin Roelandts

Celui au nom le plus marrant :

Karel Snoeckx

Celui qui n'oserait même pas en rêver désormais :

Tristan Peersman

Ceux qu'on aurait peut-être espéré voir plus longtemps :

Christophe Grégoire et Grégory Dufer

Celui pour qui vous allez vérifier si ce n'est pas une erreur :

Tom Caluwé

Celui qu'on aurait juré être d'une autre nationalité :

Daniel Kimoni

Le dernier à avoir porté la moustache :

Gunther Hofmans

Celui qui représente le plus grand gâchis :

Tom De Mul

Celui qui s'est dépêché de marquer un but pour rentrer quand même un peu dans l'Histoire :

Geoffrey Claeys

Celui qui a deux prénoms :

Frédéric Pierre

Celui qui s'en sert encore maintenant pour avoir du crédit :

Nordin Jbari

Celui qui s'en souviendra encore longtemps :

Franky Vandendriessche (il prend un 4-0 en Croatie pour sa seule sélection)

Celui au passé prestigieux inconnu :

Fernand Goyvaerts (a joué au Real Madrid et à Barcelone)

Celui qui a quand même réussi à taper une quinzaine de sélections :

Marc Hendrikx

PS: Les gars, si vous nous lisez, ne le prenez pas mal, parce que les cons qui vous applaudissaient à l'époque, c'était nous...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos