Les Tops&Flops du choc de Division 2: Union Saint-Gilloise - Tubize
Redaction depuis le Stade Joseph Marien
| 0 réaction

Les tops et les flops d'Union Saint-Gilloise - Tubize

Les Tops&Flops du choc de Division 2: Union Saint-Gilloise - Tubize

Dimanche après-midi, l'Union Saint-Gilloise accueillait l'Afc Tubize pour le compte du choc de la 25e journée de Proximus League. Une rencontre marquée par des hauts et des bas de part et d'autre. Petit tour d'horizon des tops et des flops de ce duel.

L'Afc Tubize s'est imposé de justesse, deux buts à un, sur la pelouse de l'Union Saint-Gilloise dimanche après-midi. Réduit à 10 après l'exclusion précoce de Massengo (7e), les Bruxellois n'ont pas fait que de la simple figuration dans une rencontre équilibrée mais finalement remportée grâce au réalisme tubizien. Quels sont les tops et les flops qui ressortent de cette partie ?

TOPS

  • Quentin Beunardeau (Afc Tubize): Le portier brabançon a été l'un des grands artisans de la victoire des Sang et Or dimanche après-midi au stade Joseph Marien. Sur les quatre tirs cadrés des Bruxellois, Beunardeau s'est à chaque fois montré intransigeant et maître de son rectangle. On retiendra surtout les superbes parades sur les envois de Cabeke (49e) et Wallaert (79e).

  • Yohan Bocognano (Afc Tubize): Bocognano est le genre de joueur que de nombreuses équipes de D2, voire de D1, aimeraient avoir dans leur effectif. L'originaire de Corse allie maîtrise et sérénité dans le milieu du terrain tubizien. Un apport indéniable qui soulage tant sa défense que son attaque. Crédité d'une barre transversale et d'un but (43e, 0-2), ce défenseur central de formation risque de devenir l'une des pièces maîtresses sur l'échiquier de Colbert Marlot.

  • Geoffrey Cabeke (Union Saint-Gilloise): Si les supporters de l'Union se déplacent au stade, c'est pour voir ce style de joueur se démener durant 90 minutes. S'il n'a reçu que trop peu de ballons exploitables, Cabeke n'a néanmoins pas ménagé ses efforts sur son flanc gauche. En multipliant les appels, le Bruxellois a montré une belle envie sans jamais rechigner.

FLOPS

  • Jordan Massengo (Union Saint-Gilloise): Sans grande surprise, Massengo fait partie des flops de cette rencontre. Le milieu de terrain français de l'Union s'est fait exclure par Christof Virant après 7 minutes de jeu seulement pour avoir provoqué une "faute stupide", comme le soulignait Marc Grosjean au terme de la partie. Une exclusion qui a mis son équipe en difficulté pendant 80 minutes.

  • Fazli Kocabas (Union Saint-Gilloise): Aligné au sein de la défense centrale de l'Union aux côtés du capitaine Vincent Vandiepenbeeck, Kocabas a été complètement transparent dans cette partie. Bien aidé par le manque d'inspiration offensif des Sang et Or, le Belge a à chaque fois été effacé par les prouesses de son homologue Vandiepenbeeck.

  • Tracy Mpati (Union Saint-Gilloise): On ne peut pas reprocher au Belgo-Congolais de ne pas donner de sa personne. Certes, ce joueur court énormément durant 90 minutes. Mais ses courses sont-elles réellement efficaces ? Pas vraiment... Avec un apport offensif très pauvre et de nombreuses courses inutiles, Mpati doit commencer à apprendre à doser son jeu s'il veut se rendre plus utile pour le groupe.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos