Au PSV, Maxime Lestienne a servi d'exemple à ne pas suivre
Redaction
| 0 réaction
Au PSV, Maxime Lestienne a servi d'exemple à ne pas suivre
Photo: © Photonews

Au PSV Eindhoven, la transparence est considéré comme une chose très importante. Et ce, même lorsque ce sont des nouvelles qui entachent l'image du club néerlandais.

Toon Gerbrands, le directeur général du PSV, est revenu, dans Sport/FootMagazine, sur un évémenement de la saison dernière lorsqu'une bagarre a impliqué deux joueurs du PSV dont Maxime Lestienne: "L'histoire de Lestienne et Zoet reste belle. Le commissaire de police m'a averti que deux de nos joueurs étaient en cellule et qu'il ne pouvait pas donner les noms. Je lui ai dit qu'il pouvait le faire."

Il poursuit: "Il fallait sortir l'info ou les réseaux sociaux allaient le faire. Cela sort toujours à un moment ou un autre. Je lui ai demandé quand les deux joueurs allaient sortir. On a été les chercher et on leur a demandé de s'expliquer."

On sait désormais pourquoi Lestienne n'est pas resté au PSV. "Ensuite, on a publié un communiqué de presse. On savait qu'on ne pouvait plus faire grand-chose avec ces deux-là mais bien avec les 28 autres joueurs. Après l'hiver, Phillip Cocu a pu utiliser les deux joueurs comme des exemples à ne pas suivre."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos