Nicolas Frutos donne sa recette pour être un bon attaquant

Hermès Van Damme
| 0 réaction
Nicolas Frutos donne sa recette pour être un bon attaquant

Nicolas Frutos était un vrai renard des surfaces. Et même s'il a souvent été blessé, il parvenait toujours à marquer. Il dévoile sa recette.

Nicolas Frutos est revenu sur une anecdote alors qu'il jouait encore en Argentine. "Quand j'avais 22 ans, lors d'un match amical, je me rappelle avoir gagné un duel contre mon défenseur et il s'était retrouvé au sol, il avait mal. Je suis venu lui demander si ça allait" raconte-t-il dans le Sport Foot Magazine.

Se faire respecter

"Après le match, un ami à moi défenseur m'a demandé ce que je faisais : Combien de fois on te frappe, nous les défenseurs ? Tout le temps. Alors tu dois être plus malin et plus fou que nous. Le jour où tu auras compris que tu dois être un fils de pute, tu vas exploser. Je n'ai jamais frappé quelqu'un dans ma carrière mais j'allais au duel pour me faire respecter. Et Teo, il se fait aussi respecter."

Il faut donc être un 'fils de pute' pour être un bon attaquant ? "Complètement" répond Frutos. "Le fait d'avoir grandi dans des milieux difficiles en Argentine et en Pologne, ça t'aide aussi à le devenir" a-t-il ajouté.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos