L'Union s'est fait couper l'aile
Hermès Van Damme
| 0 réaction

Face à Tubize, l'Union a manqué de profondeur sur les côtés

L'Union s'est fait couper l'aile

Face à Tubize lundi soir, l'Union a du se passer de Serge Tabekou qui s'est blessé à l'entraînement la semaine dernière. Et l'ailier camerounais a cruellement manqué à son équipe. De quoi insister sur son importance dans le onze de Marc Grosjean.

Pour palier à cette nouvelle absence (Tabekou), Marc Grosjean a décidé d'aligner Mathias Fixelles sur la droite, Julien Vercauteren dans l'axe et Augusto Da Silva sur l'aile gauche. Le problème est que ces trois joueurs ne sont pas de vrais ailiers mais plus des joueurs axiaux.

Et on pu le remarquer tout au long de la rencontre. A chaque reconversion, les ballons arrivaient dans les pieds d'un de ces trois joueurs et jamais dans la profondeur. Il y avait donc une perte de vitesse et la défense tubizienne avait le temps de revenir. Contrairement à ces 3 joueurs, Serge Tabekou "lèche" sa ligne et offre toujours une possibilité sur son flanc droit. Face au Lierse, le Camerounais s'était d'ailleurs créé un nombre incalculable d'occasions.

Contre Tubize, à certains moments il n'y avait aucun Unioniste sur le flanc droit ou sur le flanc gauche alors que Vercauteren, Da Silva et Fixelles se marchaient sur les pieds dans l'axe. Marc Grosjean va donc devoir trouver des solutions pour les prochains match face aux cadors de l'OHL et du Beerschot.

Tabekou indispensable ?

"Il est clair que les qualités, les spécificités d'un garçon comme Tabekou sont intéressantes et quand il n'est pas là, ça donne des situations de ruptures dans la profondeur" a avoué Grosjean après la rencontre. "Les joueurs qui ont joué n'ont pas les mêmes caractéristiques mais bon c'est comme ça. Je ne suis pas convaincu qu'on le récupérera le week-end prochain. Ça permettra à d'autres de se montrer."

Son absence fait également taire certains observateurs. "Quand il est là, j'entend souvent des remarques à son sujet. Mais je pense que c'est quand même plus agréable quand il est là plutôt que quand il n'est pas là."

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos