Nils Schouterden retrouve un stade qu'il connaît par cœur : "Toujours un plaisir d'aller là-bas"

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Nils Schouterden retrouve un stade qu'il connaît par cœur : "Toujours un plaisir d'aller là-bas"
Photo: © photonews

Deux défaites consécutives et pas la moindre victoire en quatre matchs, Eupen veut profiter de son déplacement à Saint-Trond pour enfin lancer ces playoffs 2.

Et personne au Kehrweg n’est mieux placé pour évoquer le STVV que Nils Schouterden. L’Anversois a évolué en terres trudonnaises entre 2009 et 2013. Autant dire qu’il connaît le moindre recoin du terrain synthétique du Stayenveld. "C’est toujours un peu spécial d’y retourner, mais je suis habitué." 

Il a en effet déjà affronté 13 fois ses anciennes couleurs depuis qu’il a quitté le club. "Je connais encore beaucoup de gens là-bas et c’est toujours chouette d’y retourner."

L'objectif est atteint, on doit prendre plus de risque.

Le défenseur de l’Alliance ne pense par contre pas que les Pandas seront désavantagés par la pelouse artificielle limbourgeoise. « Non, franchement je ne pense pas que le synthétique soit un avantage pour eux. Depuis que je suis ici, on a toujours bien joué sur ce terrain. On l’a encore montré au match aller où ça avait été un gros match… (Eupen était allé chercher un partage spectaculaire au Stayenveld 4-4)."

Une chose est sûre, les Germanophones doivent faire mieux que ce qu’ils ont montré jusqu’ici. Nils Schouterden confirme. "On doit jouer chaque match pour gagner. On n’a vraiment plus rien à perdre. L’objectif c’était le maintien, il est acquis. Je pense donc que maintenant on peut se permettre de prendre plus de risques", conclut-il.

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos